Electroniques.biz

Matsuo est un fabricant japonais de condensateurs au tantale et de micro-fusibles, tous présentés en boîtiers à très faible encombrement.

Publié dans Vie des entreprises

Kemet a récemment fait part de deux avancées technologiques qu'il présente comme majeures pour le développement de condensateurs tantale de très haute fiabilité - Kemet les présente comme les plus fiables au monde - offrant notamment les tensions de claquage les plus élevées du marché. De quoi répondre aux besoins d'applications telles que le médical, l'aérospatial, et la défense. "Sur la base de chiffres fournis par une tierce partie(*), si l'on observe 1 000 000 de condensateurs tantale, des composants classiques connaîtront leur première défaillance après 6 mois à un an, tandis qu'il faudra attendre 10 000 ans pour observer la première défaillance de l'un de nos composants", affirme Per Loof, président de Kemet.

Dénommée F-Tech, le procédé de fabrication de l’américain met en œuvre des techniques d’optimisation de la pureté chimique des condensateurs dans le but d’éliminer les « défauts diélectriques cachés » qui pourraient se développer une fois le composant utilisé sur le terrain. A l’inverse, les techniques conventionnelles de type tests DCL (DC leakage, ou fuite DC) ne permettent pas de déceler ces microdéfauts au sein du diélectrique.

(*) Retour d'expérience d'une tierce partie attestant d'un taux de défaillance moyen de 0,0000036 ppmh, à comparer à la performance typique des condensateurs tantale traditionnels de cette classe, qui vont de 0,34 à 0,67 ppmh.

Publié dans Composants
23 juin 2019
21 juin 2019
20 juin 2019
19 juin 2019
18 juin 2019

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter