Electroniques.biz

Les KBox A-250 sont conçus pour faire office de passerelles IoT en environnement industriel. Pour la collecte de données émanant de capteurs locaux, ces unités disposent d'un port série RS-232/RS-485.

• Systèmes basés sur une unité centrale pITX-2,5"

• Processeur Atom x5-E390/940/950

• Capacité mémoire : 8 Go max. (DDR3L-1867, SO-DIMM)

• Interfaces USB, Ethernet, RS-232/RS-485, 8 GPIO

• Connectivité Wi-Fi,GSM et LTE (modules Wi-Fi et LTE intégrés optionnels)

 

Réf. KBox A-250

Fab. Kontron

Rens. http://www.kontron.com/

Publié dans Embarqué

Les secteurs de la production et des transports devraient dépasser chacun 150 milliards de dollars de dépenses en 2022, ce qui en feraient les deux plus grandes industries pour les dépenses liées à l'IoT.

Publié dans Conjoncture

Ericsson prévoit 2,2 milliards de ces appareils en 2023 uniquement dans la région d'Asie du Nord-Est, et principalement en Chine.

Publié dans Conjoncture

Relayr est une jeune entreprise berlinoise qui propose des solutions de type Internet des objets industriels visant à accompagner les entreprises dans leurs changements de stratégie, les améliorations de leurs activités…

Publié dans Vie des entreprises

L’essor de l’Internet des objets s’accompagne de nouveaux services dans les secteurs les plus variés, voire inattendus. Pour explorer ces nouveaux territoires, Eutelsat Communications compte lancer en 2019 un nano-satellite baptisé ELO (Eutelsat LEO for Objects). Sa mission consistera à évaluer les performances d’un satellite en orbite basse (rappelons que LEO est l’acronyme de «low Earth orbit») pour l’échange de données à bas débit avec des objets répartis sur Terre. Pour ce faire, l’opérateur européen s’appuiera sur la technologie de Sigfox, une société dont il est justement actionnaire.

Selon Eutelsat, l’orbite basse se révèle bien adaptée à la connectivité bas débit des objets, car elle offre un lien satellite disponible en tout point du globe, en complément des réseaux IoT terrestres, et ce sans impact ni sur le coût ni sur la consommation énergétique des objets. ELO sera ainsi à même de rapatrier des informations concernant des objets situés dans les zones non desservies par les réseaux terrestres, tout en offrant une redondance sur la couverture terrestre existante. Sigfox interviendra comme partenaire à deux niveaux : pour l’analyse du spectre utilisé par le satellite dans les bandes de fréquence ISM d’une part, pour le traitement des données relatives aux objets d’autre part. ELO permettra également de tester la connectivité dans d’autres bandes de fréquence.

Ce choix d’une constellation en orbite basse pour l’Internet des objets est intéressant. Il tranche avec la position de l’opérateur concernant l’Internet à haut débit par satellites, domaine dans lequel il estime que, pour des raisons de viabilité du modèle économique, seuls les satellites géostationnaires ont un réel avenir.

Publié dans Editos

Le module Nina-B2, avec ou sans antenne, de u-blox offre un amorçage sécurisé et une plage de température étendue.

Publié dans Embarqué
mercredi, 18 avril 2018 13:30

Module radio 2,4 GHz et sub-GHz

Ce module d’émission réception fonctionne à 2,4 GHz et dans les bandes sub-GHz. Il cible l’Internet des objets, les compteurs intelligents et les réseaux de capteurs sans fil.

• Basé sur le SoC CC1350 de Texas Instruments

• Transceiver 2,4 GHz et sub-GHz (862 à 930 MHz)

• Compatible avec les couches physiques BLE, IEEE 802.15.4 (/g) et Wireless M-Bus

• Puissance d’émission : +14 dBm (sub-GHz), +9 dBm (2,4 GHz)

• Consommation en réception : 5,5 mA

• Consommation en émission : 25 mA (sub-GHz), 22 mA (2,4 GHz)

• 128 Ko de flash, 20 Ko de Ram

• Dimensions : 12,7x25,4x3,5 mm

 

Réf. RC1885

Fab. Radiocrafts

Rens. http://radiocrafts.com/

Publié dans Composants
mercredi, 18 avril 2018 13:28

Routeur cellulaire LPWA pour l'IoT

Ce routeur autorise une connectivité LTE (Cat-4), LTE-M (Cat-M1) ou NB-IoT (Cat-NB1) sécurisée pour les applications IoT commerciales ou d’entreprise.

• Variantes LTE Cat-4 et LTE-M/NB-IoT

• Débit descendant de 300 kbits/s en LTE-M/NB-IoT

• Débit descendant de 150 Mbit/s en LTE Cat-4

• Double port Gigabit Ethernet

• Interfaces RS-232 et RS-485, ports d’E/S

• Options Wi-Fi et GNSS pour la version LTE Cat-4

 

Réf. AirLink LX60

Fab. Sierra Wireless

Rens. http://www.sierrawireless.com/

Publié dans Divers
mercredi, 18 avril 2018 13:25

Kit de développement dédié IoT

Ce kit entend accélérer le développement de solutions en rapport avec l’Internet industriel des objets, les wearables, la ville intelligente, la maison connectée...

• Multiples choix de capteurs, d’actionneurs et de solutions de connectivité

API individuelles

• Exemples de code en C

• Support natif du cloud IBM et du cloud Carriots (Altair)

 

Réf. IoT Development Kit (IDK)

Fab. ON Semiconductor

Rens. http://www.onsemi.com/

Publié dans Embarqué

Encapsulé dans un petit boîtier de 1,76x1,56 mm, le dernier convertisseur DC-DC de Rohm affiche un courant de repos de seulement 180nA.

Publié dans Energie
23 mai 2019
22 mai 2019
21 mai 2019
20 mai 2019
19 mai 2019
17 mai 2019

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter