Electroniques.biz

KOE, fabricant d'écrans industriels issu de la fusion en 2012 des activités afficheurs des japonais Hitachi, Sony et Toshiba, vient de frapper un grand coup avec la commercialisation d'un afficheur industriel de 10,1 pouces – une diagonale qui compte parmi les plus populaires sur le créneau des écrans durcis – doté de performances visuelles que l'on peut qualifier d'exceptionnelles sans avoir peur de galvauder le mot.

Référencé TX26D202VM0BAA, l'écran en question affiche en particulier des images au format 16/10 en définition WUXGA de 1920 x1200 pixels, une première pour un LCD-TFT industriel de cette taille plutôt habitué à des définitions VGA (640 x 480 pixels), SVGA (800 x 600 pixels), voire XGA (1 280 x 768 pixels). Ce qui correspond à des pixels de 0,11325 x 0,11325 mm et à une densité de 224 pixels par pouce par conséquent inédite pour un afficheur à vocation industrielle.

Compte tenu de ses performances, le TX126D202VM0BAA est adapté aux systèmes de diagnostics, aux applications compactes de télédiffusion (broadcast), aux moniteurs vidéo professionnels, à l'imagerie médicale, au test et à l'instrumentation, etc.

A découvrir dans le numéro de mars de notre magazine "ElectroniqueS".

Publié dans Divers


Plus habitué aux formats VGA, SVGA, voire XGA, l’écran LCD-TFT industriel de 10,1 pouces, l’une des diagonales les plus populaires sur ce créneau, se dote pour la première fois d’une définition WUXGA de 1920x1200 pixels. Soit une résolution de 224 pixels par pouce inédite pour un afficheur à vocation industrielle.

Publié dans Afficheurs
24 mai 2019
23 mai 2019
22 mai 2019
21 mai 2019
20 mai 2019

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter