Electroniques.biz

Recréer une liaison fonctionnelle en cas de rupture de la moelle épinière

Rédigé par  dimanche, 27 octobre 2019 17:23
Recréer une liaison fonctionnelle en cas de rupture de la moelle épinière Intel

Intel et l’université de Brown (Etats-Unis) étudient la mise au point d’une interface intelligente destinée à recréer une liaison fonctionnelle en cas de rupture de la moelle épinière, accident qui se traduit fréquemment par une paralysie des membres. Cette interface devrait permettre aux paralysés des jambes de remarcher.

Intel et l’université de Brown (Providence, état de Rhode Island, Etats-Unis) ont annoncé, ce mois d’octobre, un projet commun, financé par la Darpa, dont l’objectif est de permettre aux paralysés de remarcher.
Sont concernées les personnes qui, à la suite d’un accident, ont subi une lésion de la moelle épinière*, cause de la paralysie. En effet, dans un tel cas de figure, les signaux destinés à la mise en mouvement, qui sont envoyés par le cerveau, sont arrêtés au niveau de la rupture.

Pour résoudre ce problème, le projet prévoit, d’une part, d’implanter des électrodes reliées aux terminaisons nerveuses de part et d’autre de la liaison rompue, et, d’autre part, d’installer une interface électronique intelligente qui permettra de faire le travail que faisait la moelle épinière avant la lésion. Mais du fait de l’introduction d’un système exogène, il s’agit maintenant de traduire les signaux en provenance de l’amont – plus proche du cerveau - en signaux compréhensibles par l’aval – plus proche des muscles effecteurs.
Dans un premier temps, les essais consisteront en l’implantation d’électrodes puis en le branchement de celles-ci à un ordinateur de façon à ce que des réseaux de neurones artificiels (logiciels à base d’intelligence artificielle) apprennent progressivement à interpréter les signaux amont et à ainsi communiquer ces ordres à l’aval.
Dans la pratique, les chercheurs utiliseront des logiciels Intel tels que nGraph ainsi que, au plan matériel, l’Intel Artificial Intelligence Accelerator.

« Lorsque j’étais doctorant à l’université de Brown, j’ai étudié comment interfacer le cerveau avec des machines comme pour une application. Maintenant, chez Intel, nous combinons nos connaissances en intelligence artificielle avec les recherches médicales de pointe de l’université de Brown pour aider à résoudre un problème médical crucial : comment reconnecter le cerveau et la moelle épinière après une lésion médullaire importante », a déclaré Naveen Rao, directeur général de l’activité Artificial Intelligence Products chez Intel.

Les chercheurs estiment que le projet pourrait être finalisé dans les deux années à venir, ce qui permettrait à des personnes paralysées de pouvoir remarcher ainsi que de retrouver le contrôle de leur vessie.

*Une lésion à la moelle épinière, ou lésion médullaire, coupe la communication entre le cerveau et le corps et entraîne la paralysie totale ou partielle des membres et du tronc. L'étendue de la paralysie dépend de la localisation de la lésion dans la colonne vertébrale et de sa gravité.

 

9 décembre 2019
8 décembre 2019
6 décembre 2019
5 décembre 2019
4 décembre 2019

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter