Electroniques.biz

Ansys pilote le développement de batteries innovantes pour les véhicules électriques

Rédigé par  lundi, 15 septembre 2014 14:50
Ansys pilote le développement de batteries innovantes pour les véhicules électriques

Ansys, spécialiste français des solutions de simulation numérique, General Motors, le National Renewable Energy Laboratory (NREL) du département américain de l’Énergie (DOE) et Esim travaillent sur un projet visant à développer des batteries lithium-ion pour véhicules électriques plus performantes, sûres et durables pour véhicules électriques.

Ansys, General Motors, le National Renewable Energy Laboratory (NREL) du département américain de l’Énergie (DOE) et Esim travaillent sur un projet visant à développer des batteries lithium-ion pour véhicules électriques plus performantes, sûres et durables pour véhicules électriques. Les efforts conjugués de ces partenaires ont d'ores et déjà permis l’intégration standard de modèles de batterie dans la dernière version du logiciel de simulation Ansys Fluent du français. Ce qui constitue une étape importante pour la conception de véhicules éléctriques plus abordables et respectueux de l’environnement, selon les protagonistes.

Cela fait maintenant plus de deux ans et demi qu’ils travaillent sur CAEBAT (Computer-Aided Engineering for Electric Drive Vehicle Batteries), un projet financé par le Département américain de l’Énergie et qui a pour objectif d’intégrer des modèles de batterie nouveaux et existants à un logiciel de simulation numérique afin de raccourcir les cycles de conception et d’optimiser les performances, la sécurité et le cycle de vie des batteries. Les efforts portent en particulier sur la modélisation électrochimique, la gestion thermique, le transport des ions et de l’écoulement des fluides.

Au final, la version standard du logiciel de simulation numérique de la dynamique des fluides Ansys Fluent intégrera un modèle de batterie de façon à raccourcir nettement la procédure de conception, réalisation et test, habituellement longue et coûteuse. "Nous avons concentré les efforts d’intégration logicielle sur la flexibilité des choix de modélisation proposés, afin que chercheurs, fabricants de cellules, intégrateurs et constructeurs automobiles obtiennent des résultats rapides et précis en réponse à la diversité de leurs besoins, explique Jan Aase, directeur du laboratoire R&D Véhicules de General Motors. Ces solutions logicielles ont été pensées pour pouvoir être déployées rapidement dans l’industrie. D’ailleurs, chez GM, concepteurs et ingénieurs les utilisent déjà pour accélérer le rythme d’innovation et de développement des batteries des futurs véhicules électriques."

19 janvier 2021
18 janvier 2021
15 janvier 2021
14 janvier 2021
13 janvier 2021

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter