Electroniques.biz

Des circuits de gestion d'alimentation améliorent le rendement des systèmes de récupération d'énergie

Rédigé par  lundi, 07 mars 2016 10:09
Des circuits de gestion d'alimentation améliorent le rendement des systèmes de récupération d'énergie

Les ADP5091/2 d'Analog Devices convertissent l'énergie dispensée par des cellules photovoltaïques ou des générateurs thermoélectriques, afin de réaliser des solutions autonomes collectant l'énergie de leur environnement.

Pour les applications liées à l'Internet des objets, Analog Devices introduit les ADP5091 et ADP5092, deux circuits de gestion de l'énergie (PMU, Power Management Unit). Avec ces successeurs de l'ADP5090, dévoilé il y a deux ans, l'américain promet un meilleur rendement et une récupération d'énergie plus rapide à froid. Selon la société, les solutions actuelles qui s'appuient sur le principe de la collecte d'énergie doivent souvent procéder à une accumulation lente de l'énergie avant d'être activés. Il en résulte de longues périodes d'attente avant que le circuit ne soit en mesure d'effectuer ses différentes tâches de détection, de traitement et de transmission.

Les ADP5091/2 intègrent un régulateur élévateur (boost) afin de convertir l'énergie dispensée par des cellules photovoltaïques ou des générateurs thermoélectriques à effet Peltier. L'élément de stockage prendra quant à lui la forme d'une batterie Li-ion ou à couches minces, d'un supercondensateur ou de condensateurs conventionnels. Classiquement, il est fait usage d'un algorithme MPPT (Maximum Power Point Tracking) de recherche du point correspondant au maximum de la puissance fournie par la source. Lors d'un démarrage à froid, le régulateur est fonctionnel à partir d'une tension d'entrée de 380mV et un niveau de puissance de 16µW. Passé ce stade, le potentiel d'entrée peut évoluer entre 80mV et 3,3V. La puissance maximale acquise à l'entrée est alors de 600mW. Une sortie régulée additionnelle de 150mA, programmable via une broche de contrôle ou un diviseur résistif externe, est mise à la disposition d'un capteur (cas typique). Au repos, la consommation du circuit est très basse, soit moins de 500nA.

Les ADP5091 et ADP5092 sont encapsulés dans des boîtiers LFCSP de 24 broches et sont spécifiés dans la gamme de température de jonction -40°C à +125°C. Leur prix unitaire est de 2,49$, par quantité de 1000 pièces. Trois cartes d'évaluation (ADP5091-1-EVALZ, ADP5091-2-EVALZ et ADP5092-1-EVALZ) sont également disponibles au prix de 49$.

22 mars 2019
21 mars 2019
20 mars 2019
19 mars 2019
18 mars 2019

Composants
Diodes Laser Continues Nos diodes laser CW offrent modularité sur une large plage spectrale. Disponibles de 405 nm à 1610 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
04/04/2019 - 07/04/2019
Médical Expo 2019
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido
21/05/2019 - 23/05/2019
Paris Healthcare Week
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace