Electroniques.biz

Alain Sauret, a été nommé Pdg de la  nouvelle filiale du groupe Safran, Labinal Power Systems, dédiée à l’avion plus électrique. Dans cette tribune, il rappelle que l’électrification de l’avion croît dans tous les programmes aéronautiques.

Publié dans Vie de la profession
mardi, 14 janvier 2014 08:18

La fin du mode avion ?


"Mesdames et Messieurs, veuillez éteindre vos appareils électroniques".
Cette ritournelle, grand classique de l'aéronautique, ne manque jamais d'étonner. Quoi? Un simple smartphone suffirait à mettre en péril un vol commercial ? Ne faudrait-il pas alors éteindre systématiquement son téléphone en montant dans sa voiture, laquelle est loin de subir une batterie de tests aussi intense qu'un avion de ligne ? Comment, dès lors, douter des effets potentiellement néfastes de ces appareils électroniques si puissants sur nos organismes ? Et comment savoir si mon perfide voisin assis près du hublot n'a pas rempli son sac de plusieurs téléphones allumés en permanence, à l'insu de l'hôtesse imprudemment dépourvue de détecteur RF ?

Plus sérieusement, on comprend aisément que la précaution n'implique pas forcément le danger, et que les compagnies aériennes sont contraintes de limiter les ardeurs électroniques de leurs passagers sans pour autant avoir les moyens de les empêcher réellement de "nuire" ni même de justifier clairement leurs restrictions. D'où l'intérêt de l'adoption par l'Agence européenne de la sécurité aérienne de nouvelles consignes, claires et généralisées, pour l'utilisation des appareils électroniques à bord. Outre l'aspect sécuritaire, les compagnies pourront bientôt offrir des services - dûment monnayables - 3/4G ou Wi-Fi à bord, et se mettront donc à encourager leurs clients à... allumer leurs appareils électroniques.

Publié dans Editos

Dans ce numéro 11 de notre newsletter Premium qui est également la toute première de l'année 2014, plusieurs avancées technologiques sont présentées, en matière de très haut débit, de mobilité électrique, et d'électronique de défense. Nous soulignons également une tendance de plus en plus nette à la convergence entre les secteurs de l'automobile, des télécoms et de l'aéronautique. 

L'ultra haut-débit devient une nécessité dans certains domaines, par exemple dans le secteur de la santé, dont les besoins sont importants en termes de bande passante et de très faible latence. Cela a conduit TDF à déployer sur son réseau les solutions optiques de Ciena capables d’offrir un débit 100 Gbit/s.

Dans le domaine de la mobilité électrique, Grenoble est la première ville française proposera en « auto-partage » l’i-Road, un tricycle électrique construit par Toyota.

Cette semaine, l'électronique de défense est aussi source d'innovation avec le lancement du développement du Pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL NG) par Thales, lequel donnera aux forces aériennes françaises des capacités nouvelles d’imagerie et d’engagement, de jour comme de nuit.

Enfin, pour ce qui est de la convergence entre l'automobile, les télécoms et l'aéronautique, c'est le site de l'équipementier automobile Continental de Toulouse qui montre l'exemple en embauchant des ingénieurs spécialisés dans les deux autres secteurs, suivant en cela l'accord conclu il y a quelques mois entre Valéo et Safran.

On le voit, la France ne manque pas de capacités d'innovation, et c'est également à Toulouse que se déroulera, le premier forum de l'innovation transversale, en septembre prochain, avec 700 exposants, issus des grands clusters européens et des pôles de compétitivit mondiaux, des grands groupes, des start-up, des laboratoires de recherche publics et privés, des grandes écoles et universités.

Publié dans Editos

La convergence entre l'automobile et l'aéronautique est une tendance qui se confirme, comme l'a prouvé récemment la coopération engagée entre Valeo et Safran.

Publié dans Vie des entreprises

Ce nouveau pôle d’expertise regroupe principalement Labinal (leader mondial des systèmes d’interconnexions électriques), Safran Power (spécialiste de l’énergie électrique à bord) et Aerosource (spécialiste de la maintenance et la réparation d’équipements électriques).

Publié dans Vie des entreprises
mardi, 14 janvier 2014 06:59

Les diodes Zener gagnent en sobriété

Microsemi réduit le courant de fuite de ses diodes Zener pour environnements sévères.

 

Publié dans Technologie

La Commission européenne responsable des transports, a demandé à l'AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne) d'accélérer ses travaux d'examen de la sécurité d'utilisation des appareils électroniques en mode connecté à bord des avions.

Publié dans Vie de la profession

La Commission européenne vient d'adopter de nouvelles règles permettant aux passagers qui voyagent à bord d’avions survolant l’Union européenne d’utiliser les dernières technologies de communication sans fil.

Publié dans Vie de la profession

Dès l'ouverture du salon aéronautique de Dubaï, les deux grands avionneurs mondiaux ont engrangé des commandes fermes et intentions de commandes engrangées pour un montant cumulé de près de 150 milliards de dollars auprès des compagnies du Golfe, principalement Emirates (Dubaï), Qatar Airways et Etihad (Abu Dhabi).

A lui seul, Boeing a signé pour 100 milliards de dollars de commandes fermes et intentions de commandes pour 342 appareils, dont 225 777X, son nouvel bi-couloir qui remplacerea progressivement les Boeing 777. "Le 777X est le premier bi-couloir de l'histoire à totaliser 259 commandes et engagements d'achat lors de son lancement", a assuré Boeing dans un communiqué. Airbus, de son côté, a signé des contrats pour un montant de 43,1 milliards de dollars de contrats, soit 142 appareils, dont 50 A380 et 50 A350. Sur les commandes fermes, Airbus est même devant Boeing avec 20,1 milliards de dollars, contre 16,7 milliards de dollars à son rival américain.

Emirates est déjà le premier client de l'A380. Cette nouvelle commande porte à 140 exemplaires le carnet de commandes de l'appareil, dont 39 sont déjà en service. Le loueur Doric pourrait également conclure sa commande jusqu'à 20 exemplaires d'ici avant la fin de l'année.

La flotte A380 totalise plus d’un million d’heures de vol en près de 140 000 vols commerciaux. A ce jour, quelque 50 millions de passagers ont déjà eu le privilège de vivre l’expérience unique d’un vol à bord d’un A380. Toutes les cinq minutes, un A380 décolle ou atterrit dans l’un des 34 aéroports où l’appareil est exploité à ce jour.

Publié dans Vie des entreprises

Berlin avait posé comme condition à ce paiement qu'Airbus garantisse qu'une certaine partie des travaux soit assurée en Allemagne, ce qui a été accompli, selon le constructeur aéronautique.

Publié dans Vie des entreprises
15 juillet 2020
10 juillet 2020
9 juillet 2020
8 juillet 2020
7 juillet 2020
6 juillet 2020
5 juillet 2020

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries