Electroniques.biz

Kemet ajoute la qualification automobile à ses condensateurs MLCC nouvelle génération

Rédigé par  vendredi, 22 septembre 2017 12:23
Kemet ajoute la qualification automobile à ses condensateurs MLCC nouvelle génération
Les condensateurs MLCC de la série U2J de Kemet offrent plus de deux fois la capacité de leurs homologues en C0G/NP0, tout en présentant une stabilité en tension semblable. Leurs performances en température sont, quant à elles, supérieures à celles des composants à base de diélectrique de type X7R, X8R et X5R. Des caractéristiques qui les destinent aux applications automobiles, notamment.
Kemet vient d’annoncer que ses condensateurs céramique multicouches (MLCC, Multi-layer ceramic capacitor) de la série U2J (du nom du diélectrique qu’ils contiennent) jouissent désormais de la qualification automobile AEC-Q200. De quoi faire profiter ce secteur des caractéristiques remarquables de cette technologie de condensateurs MLCC en boîtier CMS lancée il y a un an par le fabricant américain.
 
« Les composants U2J offrent plus de deux fois la capacité de leurs homologues C0G/NP0, tout en présentant une excellente stabilité en tension, semblable à notre C0G best-seller. Ils présentent également des performances en température supérieures à celles des composants en X7R, X8R et X5R, ce qui en fait des candidats parfaits pour les applications automobiles », indique-t-on chez Kemet.
Des performances supérieures à celles des autres technologies et bien en phase avec les exigences drastiques des systèmes automobiles, permettant ainsi aux concepteurs de surmonter les défis que posent les circuits nécessitant de faibles pertes, une réduction du niveau de bruit, une synchronisation stricte, ou une capacité plus stable qu’avec des condensateurs X7R.
 
Stabilité et linéarité
 
Capables de fonctionner à des températures comprises entre -55°C et +125°C, les condensateurs Kemet U2J ne présentent que de faibles variations de capacité en fonction de la température, variations qui, par ailleurs, s’avèrent très linéaires avec la température, ce qui permet aux concepteurs de prédire la variation de capacité sur toute la plage de température opérationnelle.
 
On note également que ces condensateurs conservent plus de 99% de leur capacité nominale à pleine tension nominale, étendant ainsi la capacité disponible avec des MLCC à diélectrique Classe-I à des niveaux jusqu'alors uniquement possibles avec des modèles à diélectrique Classe-II, moins compacts et plus onéreux.
Parmi les autres avantages revendiqués par Kemet pour ses condensateurs MLCC de la série U2J, citons également la possibilité de supporter des courants d'ondulation très élevés grâce à leur résistance série équivalente (ESR) et à leur inductance série équivalente (ESL) très faibles.
 
Tous sans-plomb et conformes RoHS et Reach, ces composants sont proposés en formats millimétriques 1005, 1608, 2012, 3216, 3225 et 4532 pour des valeurs de capacité maximales comprises entre 1,8 et 470 nF et des tensions nominales de 10, 16, 25 ou 50 Vdc.
18 juin 2018
17 juin 2018
15 juin 2018
14 juin 2018
13 juin 2018
12 juin 2018

Composants
Convertisseur DC/DC: 18-75Vdc / 12Vdc-19A Série Hammerhead BM ENERGIE, distributeur officiel de GE Critical Power en France, vous présente le Nouveau Module [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
31/08/2018 - 05/09/2018
IFA 2018