Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par de nombreuses publications de résultats, avec tout d'abord les déboires de SK Hynix qui subit le contrecoup de la surproduction et de la baisse des prix des mémoires Dram et flash Nand. Le sud-coréen a vu son chiffre d'affaires trimestriel diminuer de 32% à 6773 milliards de wons (5,18 milliards d'euros), ses bénéfices étant, eux, divisés par trois, à 840M€. Parmi les autres publications de résultats, le groupe Harting Technology, basé à Espelkamp en Allemagne, a quant à lui obtenu de bonnes persformances. Il a une nouvelle fois achevé son année fiscale avec une croissance à deux chiffres. Dans l'Hexagone, ses ventes bondissent de près de 20%. Enfin, pour terminer avec le chapitre des résultats, notons qu'Intel a bouclé son premier trimestre fiscal 2019 sur un chiffre d'affaires de 16,1 milliards de dollars identique à celui de l'an passé, ses bénéfices ayant, eux, diminué de 11% pour atteindre tout de même 4 miiliards de dollars.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir deux acquisitions : Rohm a annoncé le rachat de la majeure partie des activités de Panasonic Semiconductor Solutions en diodes et transistors, une opération qui sera effective à partir du mois d'octobre 2019, et Recom Power a annoncé l’acquisition à hauteur de 75% de la société Power Control Systems, entreprise italiennespécialisée dans la conception et la production d’alimentations électriques AC-DC et DC-DC de 3W à 10kW pour les applications ferroviaires, médicales, militaires et industrielles.

 

Publié dans Editos
lundi, 29 avril 2019 07:35

Ventes stables pour Intel

L'américain se maintient bien dans les PC, mais souffre de la surproduction de mémoires et d'un marché des entreprises morose.

Publié dans Vie des entreprises

Les processeurs pour PC nomades de l'américain montent en fréquence et adoptent le Wi-Fi 6.

Publié dans Semi-conducteurs

Au menu des nouveaux processeurs Core vPro : architecture Whiskey Lake, Wi-Fi 6 et sécurité augmentée.

Publié dans Semi-conducteurs

Suite à l'accord trouvé entre Apple et Qualcomm, l'américain ne lancera pas la gamme de circuits modems pour smartphones 5G prévue pour l'an prochain.

Publié dans Vie des entreprises

L'américain lance pour les PC portables des modles M.2 embarquant jusqu'à 32 Go de mémoire Optane et 1 To de flash Nand QLC.

Publié dans Semi-conducteurs

L'américain échantillonnera au troisième trimestre une toute nouvelle famille de circuits logiques programmables, des modèles FinFET 10 nm modulaires, rapides et optimisés pour fonctionner avec les processeurs Xeon.

Publié dans Semi-conducteurs

Intel améliore notamment la sécurité et l'accélération IA de ses processeurs réseaux haut de gamme.

Publié dans Semi-conducteurs

La semaine dernière a été marquée par le lancement du plan Nano 2022 et la signature du contrat stratégique de filière de l’industrie électronique. Cet engagement de l'Etat, attendu par les industriels de l'électronique depuis plusieurs mois, a été concrétisé par le déplacement de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, qui s'est rendu sur le site industriel de STMicroelectronics à Crolles (Isère) le 15 mars dernier. Le plan Nano 2022 représente 5 milliards d’euros de travaux et d’investissements industriels visant à préparer de nouvelles générations de composants électroniques, permettant notamment de répondre aux besoins des marchés de l’automobile, des communications 5G, des objets connectés et de l’intelligence artificielle embarquée, de l’aérospatial et de la sécurité.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le retour d'Intel à la première place mondiale sur le marché des semi-conducteurs. Deux des principaux caninets d'études qui suivent ce secteur l'ont annoncé à quelques jours d'intervalle, d'abord IC Insights, puis IHS Markit qui a estimé que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Le chiffre d'affaires des semi-conducteurs d'Intel a atteint 18,4 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018, contre 15,8 milliards de dollars pour Samsung, selon IHS Markit. Autre enseignement que l'on découvre dans les estimations de ce cabinet d'études : deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent à nouveau dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Nous notons aussi la hausse des demandes de brevets déposées par les entreprises et les inventeurs européens en 2018, le projet des pouvoirs publics de rapprocher le CSA, l'Arcep et l'Hadopi, et enfin la création de deux sociétés conjointes, d'une part entre le groupe de sous-traitance Ametra et l’indien Nucon Aerospace, et d'autre part entre Faurecia et Michelin dans les piles à hydrogène.

Publié dans Editos

Tout comme IC Insights l'avait envisagé il y a quelques jours, IHS Markit estime à son tour que Intel va retrouver sa position de leader en semi-conducteurs dès 2019, et que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Publié dans Conjoncture
Page 1 sur 19
17 mai 2019
16 mai 2019
15 mai 2019
14 mai 2019
13 mai 2019

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
21/05/2019 - 23/05/2019
Paris Healthcare Week
28/05/2019 - 01/06/2019
Computex 2019
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace