Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le projet de STMicroelectronics de créer deux usines de semi-conducteurs sur tranches de 300 mm de diamètre, selon notre confrère "L'Usine Nouvelle". Le groupe franco-italien doit en effet faire face à la saturation de son outil de production actuel. Ces deux usines seraient installées, l’une à Crolles, près de Grenoble, l’autre à Agrate, près de Milan.

Nous retiendrons également que la demande en mémoires Dram devrait encore être forte et dépasser l’offre, l’an prochain. D’où des prix toujours élevés, selon DRAMeXchange, le coup d'envoi du programme d'installation de points Wi-Fi gratuits en Europe, l'entrée en Bourse de Adeunis qui lui a permis de lever 7,4 M€ ainsi que l'état de santé inquiétant de Roux. Ce sous-traitant de Kervignac, dans le Morbihan, a été acquis par une société tchèque. Depuis, la production tourne au ralenti. L’entreprise n’a pratiquement pas pris de nouvelles commandes. Elle vient de licencier son responsable informatique et n’a plus de directeur commercial.

Publié dans Editos

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du programme d'accélération hardware Focus by Usine IO  sur la thématique : « Mobilité connectée & Véhicules autonomes ».

Publié dans Vie des entreprises

Le fabricant franco-italien lance la production en volume d'un jeu de circuits destiné entre autres aux modems PLC des compteurs intelligents.

Publié dans Semi-conducteurs

Le fabricant franco-italien propose une option de boîtier SO-8 pour ses microcontrôleurs STM8S001.

Publié dans Semi-conducteurs
lundi, 11 septembre 2017 14:52

STMicroelectronics va réintégrer le CAC 40

STMicroelectronics fait son retour dans le CAC 40 et remplace Nokia au sein de l’indice de la bourse de Paris.

Publié dans Vie des entreprises
mercredi, 06 septembre 2017 10:21

MediaTek adopte les solutions NFC de ST

Le fabricant de circuits pour smartphones intègre les modules NFC de STMicroelectronics dans ses plateformes.

Publié dans Embarqué

Le fabricant franco-italien a profité de bonnes ventes de circuits analogiques et Mems et de composants discrets et destinés à l'automobile.

Publié dans Vie des entreprises

Les industriels ont proposé un plan de 4,3 milliards d'euros. Ils demandent une participation publique de l’ordre d’un milliard d’euros.

Publié dans Vie de la profession

Qualifiés AEC-Q101, les deux derniers Mosfet 40V de ST sont proposés dans un boîtier PowerFLAT 5x6, à refroidissement par les deux faces.

Publié dans Semi-conducteurs

La semaine dernière a été marquée par la publication de la 2è édition du baromètre Acsiel. La tendance à fin mars reste en ligne avec celle observée fin 2016, à savoir haussière pour le test et la mesure, ainsi que pour la production de circuits imprimés en France, reflets de la bonne santé du marché aéronautique et militaire, fortement demandeur pour ces deux catégories de produits.

A retenir également le lancement d'un grand projet qui rassemble les grands noms de l'électronique européenne portant sur la numérisation des chaines de production et la gestion des stocks. Baptisé Productive4.0 et conduit par Infineon, il est destiné à améliorer l'efficacité industrielle européenne grâce aux technologies numériques. Ce projet rassemble une centaine de partenaires (dont BMW, Bosch, Philips, Thales, NXP Semiconductor, STMicroelectronics, SAP, ABB, Volvo ou encore Ericsson) et des instituts de recherche et de développement comme le Fraunhofer, l'Institut de technologie de Karlsruhe et l'Université technique de Dresde.

Autre événement important, car il traduit une tendance des constructeurs automobile à considérer l'électronique et les logiciels embarqués comme une activité stratégique, l’acquisition de l'activité de R&D française d’Intel spécialisée dans les logiciels embarqués, la connectivité et la création de services clients. Cette activité représente plus de 400 salariés avec deux sites situés à Toulouse et à Sophia Antipolis.

A signaler également dans l'actualité de la semaine passée, la remise des « Trophées de l'innovation » 2017 par STmicroelectronics à des entreprises partenaires, le bilan 2016 de l'Arcep qui montre des investissements records consacrés au déploiement des réseaux à très haut débit, fixes et mobiles, et une levée de fonds de 10 M€ pour la start-up I-Ten qui lui permettra notamment de développer de nouvelles générations de micro-batteries.

Publié dans Editos
23 octobre 2019
22 octobre 2019
21 octobre 2019
20 octobre 2019
18 octobre 2019
17 octobre 2019

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019
05/12/2019 - 08/12/2019
Healthcare Expo Taiwan