Imprimer cette page

Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont baissé de 11,9% en 2019 selon Gartner

Rédigé par  jeudi, 16 janvier 2020 14:30
Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont baissé de 11,9% en 2019 selon Gartner

Intel a repris la première place sur le marché mondial des semi-conducteurs devant Samsung qui a subi l'érosion du marché des mémoires tout au long de l'année 2019.

Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont totalisé 418,3 milliards de dollars en 2019, en baisse de 11,9% par rapport à 2018, selon les résultats préliminaires de Gartner. Intel a regagné sa première place sur le marché, car le ralentissement du marché des mémoires a eu un impact négatif sur la plupart des principaux fournisseurs, notamment Samsung, qui était le numéro un mondial en termes de revenus en 2018 et 2017.

« Le marché des mémoires, qui représentait 26,7% des ventes de semi-conducteurs en 2019, a enregistré une baisse de 31,5% en 2019 », a déclaré Andrew Norwood , vice-président recherche chez Gartner. « Les revenus des Dram ont diminué de 37,5% en raison d'une offre excédentaire qui a commencé fin 2018 et a duré tout au long de 2019. Cette offre excédentaire a été causée par une chute soudaine de la demande. Cela a révélé des niveaux de stock OEM excessifs qui ont pris la première moitié de l'année pour être corrigés. Un inventaire excessif chez les fournisseurs de Dram au deuxième semestre de 2019 a fait baisser les prix et a entraîné une baisse du prix de vente moyen de 47,4% en 2019 », ajoute-t-il

Autre événement marquant de l'année 2019 : Intel a repris sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2019, reprenant cette position à Samsung Electronics, qui la détenait depuis deux ans. Le chiffre d'affaires d'Intel en semi-conducteurs a baissé de 0,7% en 2019, en raison d'un ralentissement du marché des serveurs, d'un approvisionnement limité en microprocesseurs et par la vente au 4è trimestre 2019 de son activité de modems à Apple.

Samsung a chuté à la deuxième position en raison du ralentissement du marché des mémoires. Comme tous les fournisseurs de mémoires, la société a dû faire face à une offre excédentaire et à une baisse des prix sur les marchés des mémoires flash Dram et Nand. Les revenus des mémoire de Samsung, qui représentaient 82% de ses ventes, ont diminué de 34% en 2019.

Dans le segment des mémoires Nand, le marché a subi une baisse plus modérée que le marché global des mémoires dans son ensemble, avec une baisse des revenus de 23,1% en raison de niveaux de stocks élevés à la fin de l'année 2018 qui ont été exacerbés par une demande atone au premier semestre de 2019. Le marché des mémoires Nand a commencé à se stabiliser en juillet 2019. Gartner s'attend à ce que la reprise des mémoires Nand se poursuive en 2020 en raison de l'adoption croissante des disques SSD et de la montée en puissance des smartphones 5G.

La croissance des revenus des autres catégories de produits a varié entre une baisse de 5,4% pour les produits analogiques et une croissance de 2,4% pour l'optoélectronique. Les produits analogiques ont souffert en raison de la faiblesse des marchés des équipements, en particulier dans l'industrie et l'automobile. Il en a été de même pour d'autres produits à large base de clientèle, tels que les microcontrôleurs et les autres produits logiques. L'optoélectronique a enregistré les meilleures performances de toutes les catégories de produits en raison du nombre croissant de caméras dans les smartphones.

« En 2020, nous prévoyons une augmentation des revenus du marché des semi-conducteurs », a déclaré Andrew Norwood. « La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine semble s'atténuer. Cependant, en 2019, les Etats-Unis ont ajouté plusieurs sociétés chinoises, dont Huawei, à la liste des sociétés avec lesquelles il était interdit d'avoir des relations commerciales, restreignant la vente de composants américains à ces entreprises. L'impact immédiat a été de pousser Huawei à chercher à l'extérieur des Etats-Unis des fournisseurs de semi-conducteurs alternatifs basés au Japon, à Taiwan, en Corée du Sud et en Chine. Ce sera une évolution à surveiller en 2020. » 

Sur le même sujet