Electroniques.biz

L'américain lance pour les PC portables des modles M.2 embarquant jusqu'à 32 Go de mémoire Optane et 1 To de flash Nand QLC.

Publié dans Semi-conducteurs

L'américain échantillonnera au troisième trimestre une toute nouvelle famille de circuits logiques programmables, des modèles FinFET 10 nm modulaires, rapides et optimisés pour fonctionner avec les processeurs Xeon.

Publié dans Semi-conducteurs

Intel améliore notamment la sécurité et l'accélération IA de ses processeurs réseaux haut de gamme.

Publié dans Semi-conducteurs

La semaine dernière a été marquée par le lancement du plan Nano 2022 et la signature du contrat stratégique de filière de l’industrie électronique. Cet engagement de l'Etat, attendu par les industriels de l'électronique depuis plusieurs mois, a été concrétisé par le déplacement de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, qui s'est rendu sur le site industriel de STMicroelectronics à Crolles (Isère) le 15 mars dernier. Le plan Nano 2022 représente 5 milliards d’euros de travaux et d’investissements industriels visant à préparer de nouvelles générations de composants électroniques, permettant notamment de répondre aux besoins des marchés de l’automobile, des communications 5G, des objets connectés et de l’intelligence artificielle embarquée, de l’aérospatial et de la sécurité.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le retour d'Intel à la première place mondiale sur le marché des semi-conducteurs. Deux des principaux caninets d'études qui suivent ce secteur l'ont annoncé à quelques jours d'intervalle, d'abord IC Insights, puis IHS Markit qui a estimé que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Le chiffre d'affaires des semi-conducteurs d'Intel a atteint 18,4 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018, contre 15,8 milliards de dollars pour Samsung, selon IHS Markit. Autre enseignement que l'on découvre dans les estimations de ce cabinet d'études : deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent à nouveau dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Nous notons aussi la hausse des demandes de brevets déposées par les entreprises et les inventeurs européens en 2018, le projet des pouvoirs publics de rapprocher le CSA, l'Arcep et l'Hadopi, et enfin la création de deux sociétés conjointes, d'une part entre le groupe de sous-traitance Ametra et l’indien Nucon Aerospace, et d'autre part entre Faurecia et Michelin dans les piles à hydrogène.

Publié dans Editos

Tout comme IC Insights l'avait envisagé il y a quelques jours, IHS Markit estime à son tour que Intel va retrouver sa position de leader en semi-conducteurs dès 2019, et que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Publié dans Conjoncture

L'américain a lancé la production en volume des Stratix 10 TX embarquant des blocs d'émission-réception PAM4 à 58 Gbit/s. 

Publié dans Semi-conducteurs

La semaine dernière a été marquée par la décision d'Intel de développer son site de production en Israël. De source gouvernementale israélienne, la société va investir 40 milliards de shekels (soit 11 milliards de dollars ou 9,5 milliards d'euros) dans une nouvelle usine. Intel emploie actuellement 11 700 personnes en Israël dans son usine de Kiryat Gat et ses centres de développement dans tout le pays, en plus des 1170 employés de Mobileye.

AMD, son principal concurrent dans les microprocesseurs, a quant à lui annoncé un chiffre d'affaires de 6,48 milliards de dollars, en hausse de 23%, et un bénéfice net de 337 millions de dollars, alors que l'américain subissait encore des pertes annuelles (33M$) l'an passé.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée la présentation par Bpifrance de son Plan Deeptech doté de 800 M€ dont l’objectif est de faire émerger des start-up issues de la recherche scientifique et de leur permettre de grandir grâce à des dispositifs d’accompagnement dédiés, le lancement par le gouvernement et l’Arcep d'un appel à la création de plates-formes d’expérimentation 5G dans la bande 26 GHz, et l'annonce par Volkswagen de la production de batteries et bornes de recharge ainsi que l'acquisition de l'Américain Forge Nano.

Enfin, =à l'occasion de la parution du numéro 100 de notre magazine "ElectroniqueS", nous avons sélectionné ce que nous estimons être les 10 meilleures Une depuis sa création en janvier 2010.

Publié dans Editos

Directeur financier du groupe depuis moins de deux ans, Robert Swan avait pris les rênes d'Intel en juin 2018 à titre temporaire après la démission de Brian Krzanich.

Publié dans Décideurs

Intel emploie actuellement 11 700 personnes en Israël dans son usine de Kiryat Gat et ses centres de développement dans tout le pays, en plus des 1170 employés de Mobileye.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par les bons résultats de STMicroelectronics. Au quatrième trimestre 2018, STMicroelectronics a réalisé un chiffre d’affaires de 2,65 milliards de dollars et un résultat net de 418 millions de dollars. Sur l'ensemble de l'exercice 2018, le chiffre d’affaires est en hausse de 15,8 % à 9,66 milliards de dollars pour un résultat net en hausse de 60,4% à 1,29 milliard de dollars. Lors de l'annonce de ses résultats, le groupe franco-italien a annoncé un investissement en capital de 1,2 à 1,3 milliard de dollars incluant la construction d'une usine 300 mm à Agrate, en Italie (près de Milan). Le bâtiment et les installations connexes doivent être achevés et prêts à accueillir certains équipements de R&D en 2020 pour un démarrage en volume à partir de 2021.

Dans l'actualité de la semaine passée, nous retiendrons également les très bons résultats d'Intel. Le fabricant de processeurs, de mémoires et de circuits logiques programmables vient de clore son année fiscale 2018 sur un chiffre d'affaires de 70,8 milliards de dollars (+13%) et un bénéfice net de 21,1 milliards de dollars.

Plus globalement, le chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs a atteint 476,7 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 13,4% par rapport à 2017, selon les résultats préliminaires de Gartner. La famille des mémoires a renforcé sa position en tant que première catégorie de semi-conducteurs, représentant 34,8% du total des revenus de semi-conducteurs, contre 31% en 2017. Le cabinet d'études a également publié une étude sur le marché des PC. Il estime que les ventes mondiales de PC ont totalisé 68,6 millions d'unités au 4è trimestre 2018, en baisse de 4,3% par rapport au 4è trimestre 2017. Sur l'ensemble de l’année 2018, elles ont dépassé 259,4 millions d'unités, en baisse de 1,3% par rapport à 2017. Il s’agit de la 7è année consécutive de baisse des expéditions mondiales de PC, mais elle a été moins prononcée par rapport aux trois années précédentes.

A noter également l'investissement conjoint de Sofradir et Ulis à hauteur de 150 M€, la création par Altran d'un institut de recherche et d'innovation pour la mobilité urbaine avec 47 partenaires, l'accord stratégique conclu entre Bpifrance et l’Agence nationale de la recherche ainsi que l'accord entre Soitec et Samsung qui lui garantit l'approvisionnement en volume de produits issus de la technologie FD-SOI.

 

Publié dans Editos
3 juillet 2020
2 juillet 2020
1 juillet 2020
30 juin 2020
29 juin 2020

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries