Electroniques.biz

Parmi les segments de marché, les principaux contributeurs à la croissance ont été le secteur industriel avec une progression de 17% et l’automobile avec une hausse de 8%.

Publié dans Conjoncture

Sur les quatre premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures particulières neuves reculent de 48% à 385 676 unités.

Publié dans Conjoncture

Le marché français des semi-conducteurs a nettement moins souffert que le marché mondial en raison de sa plus faible exposition au marché des mémoires. Le segment des cartes à puce a néanmoins reculé de 20%, illustrant les évolutions structurelles de cette industrie.

Publié dans Conjoncture

Cette baisse est toutefois beaucoup moins forte qu’en janvier (-13,44 %), où les constructeurs avaient subi le contrecoup d’une forte hausse en début d’année des malus sur les gros véhicules les plus polluants.

Publié dans Conjoncture

Au cours des trois premiers mois de l'année 2019, le marché mondial a vu son niveau baisser de 14,4% en dollars par rapport aux neufs premiers mois de 2018, selon les chiffres du WSTS. En comparaison, selon Acsiel Alliance Electronique, le recul du marché français sur cette même période a été de 7,2% en euros. 

Publié dans Conjoncture

Au cours du premier trimestre 2019, le marché français n'a reculé que de 0,6% (contre -2,2% en euros pour l'Europe et -16% en dollars pour le marché mondial). Il semble avoir été relativement protégé de certains aléas conjoncturels par sa structure propre, en particulier sa faible exposition au marché des mémoires.

Publié dans Conjoncture

Selon Acsiel, au quatrième trimestre 2018, le marché total (incluant l’ensemble des ventes directes des fabricants de semi-conducteurs aux intégrateurs et de leurs distributeurs) a crû de 7,6% par rapport au trimestre précédent, à 484 M€, soit 0,4% au-dessus du quatrième trimestre 2017.

Publié dans Conjoncture

En décembre 2018, les immatriculations de voitures particulières ont par contre chuté de 14,5% par rapport au même mois en 2017, à 165390 immatriculations, et ce aussi bien pour les constructeurs français (-10,59%) que pour les voitures étrangères (-18,77%).

Publié dans Conjoncture

Ce sont principalement les ventes directes aux segments cartes à puces et industriel qui ont tiré la croissance du deuxième trimestre avec des hausses de 16,2% et 8,1% respectivement. Le segment automobile, qui est de loin le premier marché direct vers les intégrateurs en France a connu un recul de 3,6% après une hausse de 2,7% au premier trimestre.

Publié dans Conjoncture

Le syndicat remarque que l’étude en question ne concerne que les entreprises de plus de 20 personnes et qu’elle prend en compte des codes NAF dans leur ensemble. Or, le code 2612Z, par exemple, inclut des fabricants de cartes à puces qui n’ont rien à voir avec les sous-traitants en électronique adhérents au Snese…

Publié dans Vie de la profession
Page 1 sur 3
3 juin 2020
2 juin 2020
29 mai 2020
28 mai 2020
27 mai 2020
26 mai 2020
25 mai 2020

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
Pas d'événement