Electroniques.biz

Spherea Test and Services acquiert Puissance Plus

Rédigé par  jeudi, 18 juin 2015 08:44
Spherea Test and Services acquiert Puissance Plus Patrick Gallibert

Avec ce rachat, le fabricant français se positionne sur le domaine de l’énergie électrique, un complément essentiel pour ses solutions de test électroniques et optroniques.

A l’occasion du salon international de l’aéronautique et de l’espace, qui se tient actuellement à Paris - Le Bourget, le français Spherea Test & Services, fabricant de solutions de test électroniques et optroniques pour l’aéronautique, la défense et l’industrie, vient d’annoncer l’acquisition de son compatriote Puissance Plus, pour un montant non dévoilé.

Créée en 1993 à Montauban (Tarn-et-Garonne), Puissance Plus, qui employant 90 personnes pour un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros, conçoit des produits de conversion d'énergie et de l'instrumentation en électronique de puissance pour les secteurs aéronautique, industriel, de l’énergie renouvelable, du transport, de la défense…

« Avec cette acquisition, nous asseyons notre stratégie de diversification en nous ouvrant au marché de l'énergie et confirmons ainsi notre volonté de rééquilibrer le chiffre d’affaires entre le marché de l’aéronautique, qui représente aujourd’hui 85 % du chiffre d’affaires, et les autres secteurs (énergie, ferroviaire), qui devraient représenter à termes 30 % du chiffre d’affaires », affirme Christian Dabasse (voir photographie), président et CEO de Spherea Test & Services. Onze mois après la cession par Airbus Group, la société est donc « une entreprise en marche ».

26 juin 2019
25 juin 2019
24 juin 2019
23 juin 2019
21 juin 2019
20 juin 2019

Composants
Digi AnywhereUSB Plus La connectivité USB n'importe où !  Digi® AnywhereUSB® Plus, nouvelles générations de [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter