Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics) du bilan chiffré de l'année 2019 en semi-conducteurs. Les ventes mondiales de l'industrie des semi-conducteurs se sont élevées à 412,1 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 12,1% par rapport à 2018. Les ventes du quatrième trimestre, à 108,3 milliards de dollars, étaient de 5,5% inférieures à celles du quatrième trimestre de 2018, mais de 0,9% supérieures à celles du troisième trimestre de 2019, selon le WSTS dont les données sont relayées par la SIA (Semiconductor Industry Association), le syndicat américain de l'industrie des semi-conducteurs. 

Du côté de la consommation de semi-conducteurs, Gartner a révélé qu'Apple a pris la première place parmi les clients mondiaux des semi-conducteurs en 2019, avec 8,6% du marché mondial devant Samsung qui a chuté au deuxième rang avec 8% de part de marché. Les principaux fabricants d'équipements (OEM) ont réduit leurs dépenses en semi-conducteurs en 2019, en raison de la baisse des prix des mémoires. « Les membres du top cinq n'ont pas changé en 2019, mais tous ont diminué leurs dépenses de semi-conducteurs en 2019 », a déclaré Masatsune Yamaji, analyste principal chez Gartner. 

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la levée de fonds de 100 M€ réalisée par Kinéis, fournisseur français de connectivité globale, créé en 2019 par essaimage de CLS. il  dispose déjà de 8 satellites opérationnels et devient le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol. Il a reçu le soutien de nombreux grands groupes et institutions bancaires. Ont participé à cette levée de fonds, CLS, le Cnes, Bpifrance, via le fond Sociétés de projets industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque européenne d'investissement, l’Ifremer, Thales, Celad, BNP Paribas Développement, Hemeria et d’autres partenaires industriels et financiers.

Enfin, il faut souligner le lancement d’une usine pilote de fabrication de batteries européennes pour véhicules électriques par les groupes Total et PSA, l'investissement de Bpifrance dans le projet Symbiose de Lacroix Group à travers le fonds SPI, l'acqjuisition d'Ingenico par Worldline pour 7,8 milliards d'euros en numéraire et en actions, et l'ouverture du premier laboratoire industriel commun en intelligence artificielle par EDF, Thales et Total.

Publié dans Editos

Ce laboratoire situé dans les locaux d’EDF Lab Paris-Saclay (à Palaiseau), développera une IA de confiance au service des systèmes critiques industriels, et permettra aux trois groupes, de renforcer leur coopération avec l’écosystème de Saclay.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'une innovation qui permettra d'importantes économies d'énergie : ZeroStandbyEnergy permet de couper véritablement la veille des appareils électroniques à distance et de les réactiver à distance aussi. Lorsque le contact est ouvert, l’appareil concerné ne consomme absolument aucune énergie provenant du secteur. L'entreprise qui la commercialisera est en cours d'immatriculation et aura son siège à Sophia Antipolis, où seront produites les premières séries début 2020.

A noter également le rebond des ventes de semi-conducteurs au 3è trimestre. Elles se sont élevées à 106,7 milliards de dollars au cours de cette période, en augmentation de 8,2% par rapport au trimestre précédent, mais en retrait de14,6% par rapport au troisième trimestre 2018, selon les statistiques du WSTS (World Semiconductor Trade Statistics).

Dans l'actualité des entreprises, on retiendra la signature d'un partenariat entre la RATP et Mobileye pour le déploiement d’une flotte de véhicules autonomes, l'acquisition par EDF du britannique Pivot Power spécialisé dans les batteries et les infrastructures pour voitures électriques, et un projet de fusion entre Hewlett-Packard et Xerox, deux poids lourds de l'impression, mais dont le marché est en perte de vitesse, et enfin, l'acquisition de Fitbit par Google pour 2,1 milliards de dollars.

Publié dans Editos

Désormais filiale à 100 % d’EDF Renouvelables, Pivot Power dispose d’un important portefeuille de projets de stockage par batteries sur plus de quarante sites, répartis sur l'ensemble du Royaume-Uni et d’une capacité totale de près de 2 GW. 

Publié dans Vie des entreprises

Pour les acteurs de la mobilité publique et professionnelle, Hynamics contribue à mailler les territoires de stations-service pour recharger en hydrogène les flottes de véhicules électriques lourds tels que les trains, bus, bennes à ordures ménagères, les véhicules utilitaires ou encore les moyens de transport fluviaux.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par une forte actualité dans le domaine de l'automobile avec la vente par Fiat de l'équipementier Magneti Marelli pour 6,2 milliards d'euros au japonais Calsonic Kansei, la levée de fonds de 10 M$ opérée par Silicon Mobility pour améliorer l'efficacité énergétique des véhicules électriques et hybrides, le lancement par EDF du plan "Mobilité électrique" dans le but d'être le 1er fournisseur en électricité pour véhicules électriques en 2022 (il compte fournir en électricité 600000 véhicules électriques, soit 30% de parts de marché en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique), et enfin, le projet de Faurecia qui a l'intention d'acquérir Clarion pour 1,1 milliard d'euros.

Dans le domaine des semi-conducteurs, la principale information de la semaine écoulée est venue de Samsung Electronics qui a annoncé le démarrage de la production de circuits intégrés en 7nm à partir de la lithographie Extrême-UV. Le procédé utilisé est le 7LPP (7 nanomètres Low Power Plus). L’utilisation de la lithographie aux UV extrêmes, à longueur d’onde 13,5nm, permet de réduire le nombre de masques nécessaires à la fabrication des circuits intégrés.

Il faut également noter la décision des autorités italiennes de condamner Apple et Samsung pour obsolescence programmée, la cession par Cofidur de son activité de rénovation et réparation de Cherbourg à Cordon Electronics, et la publication des résultats de ST qui montrent que les capteurs tirent ses ventes. Enfin, dans le domaine de la défense, c'est la Belgique qui a été mis en exergue avec son choix de préférer le F-35 américain aux avions de chasse européens (Eurofighter et Rafale), ce qui met à mal l'Europe de la défense tant prônée par la France.

 

Publié dans Editos

Ambition d'EDF : devenir le premier fournisseur en électricité pour véhicules électriques et le premier exploitant de réseau de bornes électriques avec une expertise dans le « smart charging ».

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le refus par Qualcomm de la nouvelle offre formulée par Broadcom à 121 milliards de dollars, tout en déclarant être ouvert à des discussions.  "Quel est le vrai prix maximum auquel vous seriez prêt à acheter Qualcomm ? Est-ce à 82 dollars l'action ou davantage ?", demande noir sur blanc le président du conseil de Qualcomm Paul Jacobs au P-dg de Broadcom Hock Tan, qui, lui, avait affirmé lundi que son offre était "sa meilleure et dernière".

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la présentation en conseil des ministres du projet de loi de programmation militaire 2019-2025 avec pour objectif de porter les dépenses de défense à 2% du PIB français en 2025, soit 50 milliards d'euros, contre 34,2 milliards cette année. La LPM consacre une enveloppe totale de près de 173 milliards d'euros pour les équipements et leur entretien. Elle accélère leur modernisation, tout en augmentant le nombre de certains équipements prioritaires.

Enfin, notons comme chaque semaine que de nombreuses coopérations ou alliances ont été noués, comme celle de Nokia et la R&D d'EDF dans le domaine de l'Internet des objets, l'alliance entre Macom et ST dans les circuits RF en GaN sur silicium ou encore la fusion de Wiko et Tinno, son partenaire industriel chinois et le succès de l’OPA d’Exfo sur Astellia.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par la présentation de la feuille de route de l’industrie électronique du futur, à la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communications), à Paris. Ce rendez-vous rassemblait les têtes de réseaux de l’électronique française pour engager collectivement la mutation vers l’industrie électronique du futur. Après l’adoption de plus en plus massive de l’IoT dans tous les secteurs industriels, l’électronique devient un des principaux vecteurs de la compétitivité industrielle et de l’innovation dans la stratégie des entreprises, estime les auteurs du rapport intitulé « Vers l’industrie électronique du futur » qui doit servir de référence à un renouveau de l’électronique française.

A noter également dans l'actualité de la semaine passée le lancement par EDF d'un vaste plan destiné à développer 30 GW d’énergie solaire en France d’ici à 2035. Ce volume représente quatre fois les capacités actuelles de production d’énergie solaire en France. Ce plan devrait permettre la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois en France en période de construction.

Nous retiendrons aussi l'OPA avortée de 4,3 milliards d'euros sur Gemalto présentée par le groupe informatique Atos. L'offre d'Atos ne proposait pas de stratégie convaincante par rapport aux perspectives de Gemalto en tant qu'entreprise autonome, et sous-estimait de manière significative la valeur de Gemalto, a estimé ce dernier qui a finalement décidé d'accepter un rachat par Thales au cours de ce week-end. Nous y reviendrons dans notre newsletter quotidienne.

Cette newsletter hebdomaire est la dernière de l'année 2017. Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes et une excellente année 2017. Nous vous donnons rendez-vous le lundi 15 janvier 2018 pour suivre à nouveau l'actualité hebdomaire du secteur de l'électronique et du numérique.
 

Publié dans Editos

Le P-dg du groupe EDF, Jean-Bernard Lévy, a annoncé le lancement d'un vaste plan Solaire. Il devrait permettre la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois en France en période de construction.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 2
15 juillet 2020
10 juillet 2020
9 juillet 2020
8 juillet 2020
7 juillet 2020
6 juillet 2020
5 juillet 2020

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries