Electroniques.biz

Dans la sphère de l'Internet des objets, un nombre croissant d'applications exploitent des capteurs sans fil transmettant de faibles quantités de données et ceci de façon sporadique. Ce que l'on traduit par un rapport cyclique très faible. Dès lors, éviter l'usage d'une pile ou d'une batterie, alors remplacées par une source d'énergie renouvelable, apparait comme une solution digne d'intérêt et ce dans de nombreux domaines et pour différents usages. Cela inclut le bâtiment et la maison connectés, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, les capteurs de portes et de fenêtres, la maintenance prédictive dans le secteur industriel, la surveillance de la qualité de l'air, le suivi d'actifs, l'enregistrement des données de température et d'humidité, etc.


Cette énergie ambiante d'origine solaire, thermique, électromagnétique, mécanique ou autre, souvent récoltée en infimes quantités, sera convertie en une énergie électrique afin d'alimenter les circuits électroniques (convertisseur et gestionnaire d'énergie, microcontrôleur, radio...) situés en aval. Pour ceux-ci, une grande sobriété apparaît comme une qualité primordiale. Compte tenu des promesses suscitées par le marché de l'IoT, de nombreuses jeunes pousses et des grands noms oeuvrent dans ce sens. A titre d'exemple, nous citerons ON Semiconductor qui a récemment annoncé une plateforme muticapteurs se dispensant de pile ou de toute autre source d'énergie non renouvelable. Une solution complète dont la vocation est de faciliter le développement de capteurs IoT (pression, température, humidité...), à même de récupérer de façon continue l'énergie solaire afin d'acquérir et transmettre des données via un lien Bluetooth Low Energy.

Publié dans Editos

Cette nouvelle activité s’appuie sur l’offre d’Electrocomponents en ordinateurs sur une carte (Raspberry Pi, Arduino, BeagleBone…), en semiconducteurs en provenance des grands fabricants mondiaux (ARM, NXP, Broadcom, Intel, Seeed…) et en produits issus de start-ups (Zerynth, The Things Industries…).

Publié dans Vie des entreprises
vendredi, 22 mars 2019 13:10

Mouser distribue Krtkl dans le monde

Krtkl est un fabricant de solutions matérielles et logicielles à destination de l’embarqué.

Publié dans Vie des entreprises

Afin d'alimenter les capteurs sans fil de l'Internet industriel des objets, l'Institut Fraunhofer IIS a développé un principe de récupération d'énergie exploitant les vibrations générées par les machines.

Publié dans Energie

Capgemini et Idemia viennent de conclure un accord de partenariat en vue de lancer une plate-forme sécurisée de gestion des objets connectés. Cette plateforme, destinée à renforcer la sécurité des connexions à un large éventail d’équipements et de sources de données, permettra de répondre aux besoins croissants en matière de connectivité et de sécurité des objets intelligents.

Publié dans Vie des entreprises

Sigfox a récemment annoncé qu’il rendait public les spécifications de son protocole radio à destination des objets connectés. Jusqu’à présent, l’accès à de telles spécifications nécessitait la signature d’un accord de confidentialité ou NDA (Non-disclosure agreement), la société ayant exprimé le souhait de contrôler le nombre d’entités connectées à son réseau. Notons toutefois qu’une telle décision s’applique uniquement aux objets connectés et non pas à l’infrastructure et aux stations de base de l’opérateur.

«L’ouverture de la spécification a toujours été dans la stratégie de Sigfox et nous sommes convaincus que des milliers de cas d’usage vont émerger» explique Christophe Fourtet, le cofondateur de Sigfox. Pour l’entreprise, cette initiative est une étape naturelle dans l’établissement d’un standard, comme cela a été le cas pour Bluetooth, par exemple. Concrètement, la mise dans le domaine public des spécifications du protocole radio Sigfox ouvre la voie à des implémentations open source et à davantage d’opportunités pour les développeurs et les concepteurs d’objets connectés. De telle sorte que le réseau 0G de Sigfox se verra ouvrir d’autres horizons que les applications B2B, qui constituent aujourd'hui le principal débouché de la technologie. Ce facteur devrait lui permettre d'adresser, avec plus d’atouts dans sa manche, un marché davantage grand public.

Publié dans Editos

Le réseau Sigfox est disponible dans 60 pays, couvrant toute l'Europe et un milliard de personnes dans le monde.

Publié dans Vie des entreprises

Le module RTC RV-8263-C7 du suisse Micro Crystal est proposé dans un boîtier CMS, dont les dimensions sont de seulement 3,2x1,5x0,8mm.

Publié dans Embarqué

Si de plus en plus d'entreprises de toutes tailles et de tous secteurs créent de nouveaux modèles d'affaires en rendant leurs appareils conectés, leur succès dépend de leur capacité à garantir la sécurité de leurs appareils et de leurs données, ainsi que l'accès à ces derniers.

Publié dans Vie des entreprises

Stimio, spécialiste nantais de l’IoT B2B, réalise une première levée de fonds de 1,3 M€ auprès de CM-CIC Innovation.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 34
19 mai 2019
17 mai 2019
16 mai 2019
15 mai 2019
14 mai 2019
13 mai 2019

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
21/05/2019 - 23/05/2019
Paris Healthcare Week
28/05/2019 - 01/06/2019
Computex 2019
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace