Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le lancement du plan Nano 2022 et la signature du contrat stratégique de filière de l’industrie électronique. Cet engagement de l'Etat, attendu par les industriels de l'électronique depuis plusieurs mois, a été concrétisé par le déplacement de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, qui s'est rendu sur le site industriel de STMicroelectronics à Crolles (Isère) le 15 mars dernier. Le plan Nano 2022 représente 5 milliards d’euros de travaux et d’investissements industriels visant à préparer de nouvelles générations de composants électroniques, permettant notamment de répondre aux besoins des marchés de l’automobile, des communications 5G, des objets connectés et de l’intelligence artificielle embarquée, de l’aérospatial et de la sécurité.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le retour d'Intel à la première place mondiale sur le marché des semi-conducteurs. Deux des principaux caninets d'études qui suivent ce secteur l'ont annoncé à quelques jours d'intervalle, d'abord IC Insights, puis IHS Markit qui a estimé que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Le chiffre d'affaires des semi-conducteurs d'Intel a atteint 18,4 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018, contre 15,8 milliards de dollars pour Samsung, selon IHS Markit. Autre enseignement que l'on découvre dans les estimations de ce cabinet d'études : deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent à nouveau dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Nous notons aussi la hausse des demandes de brevets déposées par les entreprises et les inventeurs européens en 2018, le projet des pouvoirs publics de rapprocher le CSA, l'Arcep et l'Hadopi, et enfin la création de deux sociétés conjointes, d'une part entre le groupe de sous-traitance Ametra et l’indien Nucon Aerospace, et d'autre part entre Faurecia et Michelin dans les piles à hydrogène.

Publié dans Editos

Michelin apportera à cette co-entreprise les activités de Symbio, filiale du groupe depuis le 1er février 2019, équipementier de systèmes de pile à hydrogène associés à une gamme de services numériques. Faurecia apportera son expertise technologique dans la pile à combustible, développée grâce au partenariat stratégique noué avec le CEA.

Publié dans Vie des entreprises
mercredi, 30 janvier 2019 15:11

Faurecia lance son offre d'achat sur Clarion

Faurecia projette de créer une nouvelle activité basée au Japon, « Faurecia Clarion Electronics », qui regroupera Clarion, Parrot Faurecia Automotive et Coagent Electronics. Cette activité emploierait près de 9200 personnes, et plus de 1650 ingénieurs logiciels.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annonce faite par Volkswagen d'un investissement de 44 milliards de d'euros d'ici 2023 dans les véhicules électriques et les voitures autonomes. Le groupe allemand a précisé qu’il réorganiserait trois de ses usines situées en Allemagne pour produire des voitures électriques et qu’il étudierait des alliances avec des fabricants de batteries électriques et des constructeurs automobiles concurrents.

Nous retiendrons aussi l'alliance de l'Imec et du CEA-Leti sur l'intelligence artificielle et l'informatique quantique, deux chaînes de valeur stratégiques essentielles pour l’industrie européenne, l'intérêt de l'Armée de terre pour la solution Li-Fi de Lucibel, l'annonce d'un partenariat stratégique entre Faurecia et Hella.

Enfin, notons plusieurs acquisitions ou rapprochements : Thierry Sublon acquiert la part de capital du fondateur d’Estelec Industrie, Acteam Industries et DTS rejoignent Trescal, Astronics cède son activité de test de semi-conducteurs à Advantest, et TT Electronics et UniRoyal créent une société conjointe spécialisée en résistances de précision.

Publié dans Editos

Les deux équipementiers automobiles développeront des solutions d'éclairage intérieur pour le cockpit du futur.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par une forte actualité dans le domaine de l'automobile avec la vente par Fiat de l'équipementier Magneti Marelli pour 6,2 milliards d'euros au japonais Calsonic Kansei, la levée de fonds de 10 M$ opérée par Silicon Mobility pour améliorer l'efficacité énergétique des véhicules électriques et hybrides, le lancement par EDF du plan "Mobilité électrique" dans le but d'être le 1er fournisseur en électricité pour véhicules électriques en 2022 (il compte fournir en électricité 600000 véhicules électriques, soit 30% de parts de marché en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique), et enfin, le projet de Faurecia qui a l'intention d'acquérir Clarion pour 1,1 milliard d'euros.

Dans le domaine des semi-conducteurs, la principale information de la semaine écoulée est venue de Samsung Electronics qui a annoncé le démarrage de la production de circuits intégrés en 7nm à partir de la lithographie Extrême-UV. Le procédé utilisé est le 7LPP (7 nanomètres Low Power Plus). L’utilisation de la lithographie aux UV extrêmes, à longueur d’onde 13,5nm, permet de réduire le nombre de masques nécessaires à la fabrication des circuits intégrés.

Il faut également noter la décision des autorités italiennes de condamner Apple et Samsung pour obsolescence programmée, la cession par Cofidur de son activité de rénovation et réparation de Cherbourg à Cordon Electronics, et la publication des résultats de ST qui montrent que les capteurs tirent ses ventes. Enfin, dans le domaine de la défense, c'est la Belgique qui a été mis en exergue avec son choix de préférer le F-35 américain aux avions de chasse européens (Eurofighter et Rafale), ce qui met à mal l'Europe de la défense tant prônée par la France.

 

Publié dans Editos

Pour l'exercice fiscal clos fin mars 2018, Clarion, dont le siège social est basé à Saitama (près de Tokyo) au Japon, a réalisé un chiffre d'affaires de 183 milliards de yens (1,4 milliard d'euros).

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la remise d'un rapport intitulé “Rebooting Electronics Value Chains in Europe” (Redémarrer les chaînes de valeur électroniques en Europe) par onze entreprises et organismes de recherche. Ils souhaiteraient que les fonds alloués à l’initiative Ecsel soient doublés dans le prochain budget de l’Union européenne qui commence en 2021. Le rapport préconise aussi que le programme, IPCEI (Important Projects of Common European Interest) dont le volet français s'intitule Nano 2022, soit mené à bien.

A noter également que les produits électroniques et électroménagers seront dotés au 1er janvier 2020 d'un "indice de réparabilité", calculé selon dix critères, afin de lutter contre l'obsolescence programmée, en diminuant la consommation de matières premières et en réduisant son impact environnemental.

Nous retiendrons aussi que l'Europe a mis en garde les Etats-Unis contre une guerre commerciale dans l'automobile. Si Donald Trump devait persister dans cette voie et imposer des droits de douane de 25% sur les automobiles européennes et les pièces détachées, l'Union européenne prendrait des mesures de représailles qui frapperaient jusqu'à 294 milliards de dollars de produits américains, soit 19% des exportations américaines en 2017.

Dans l'actualité des entreprises, Faurecia a annoncé qu'il envisageait d'acquérir Parrot Automotive et que Qualcomm a prolongé une nouvelle fois son OPA sur NXP

Cette newsletter hebdomadaire est la dernière de la saison. Nous vous donnons rendez-vous le 27 août pour l'actualité de la semaine du 20 au 26 août. Mais notez-bien que l'actualité sera encore traitée dans nos newsletters quotidiennes, toute cette semaine jusqu'au vendredi 13 juillet.

Toute l'équipe d'ElectroniqueS vous souhaite dès à présent d'excellentes vacances !

Publié dans Editos

Cette opération souligne l’importance de Parrot Automotive dans la stratégie du Cockpit du Futur de Faurecia.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le lancement d'une consultation des acteurs, privés et publics, concernés par la multiplicité des enjeux du développement du véhicule automatisé, afin de présenter une stratégie nationale pour le véhicule automatisé.

Nous retiendrons également le retour de Bain Capital en tant que favori pour la reprise de l'activité composants de Toshiba, ainsi que la conclusion de plusieurs partenariats : entre Lucibel et Citelum, une filiale d'EDF, autour de la conception et l’exploitation de systèmes d’éclairage Led permettant de réduire significativement la consommation, entre Faurecia et le CEA pour le développement de la pile à combustible, et entre Renault et Devialet pour développer un concept de voiture du futur.

Publié dans Editos
Page 1 sur 2

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être