Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le premier bilan des répercussions de l'épidémie du Coronavirus sur l'industrie électronique. Celle-ci a pour effet d'interrompre ou de perturber la production dans les entreprises de fabrication électronique qui figurent parmi les plus grands acheteurs mondiaux de semi-conducteurs, notamment les entreprises de services de fabrication électronique (sous-traitants) et de conception (ODM). Aussi, le marché mondial sera confronté à de sérieux défis à l'approche du deuxième trimestre, estime le cabinet d'études Omdia.

Après un long silence, la Fieec a réagi aux répercussions de l'épidémie du Covid-19 sur l'industrie électronique française. « Les entreprises de nos secteurs industriels ont déployé dès les prémices de l’épidémie leurs plans de continuité de sorte qu'elles sont généralement parvenues à en contenir les effets jusqu'à aujourd'hui. Elles travaillent à anticiper un possible scenario de prolongation en mobilisant des sources alternatives ou encore en procédant à la reconfiguration du flux des commandes en coordination avec leurs clients », précise la Fédération.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, un plan de suppression d'emplois de 2362 postes d'ici 2021, dont 404 en France, chez Airbus Defence & Space, la confirmation du projet d'acquisition de Bombardier Transport par Alstom pour un montant compris entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros, la collaboration entre STMicroelectronics et TSMC afin d’accélérer l’adoption des produits à base de nitrure de gallium, et l'avertissement d'Apple qui prévient qu'il n'atteindra pas ses objectifs pour le trimestre en cours en raison de l'épidémie de Coronavirus qui perturbe la production de ses produits. C’est la première fois en un quart de siècle qu'Apple diffuse une telle communication qui ne manquera pas d'ébranler toute l’industrie électronique. Toute la supply chain en subira les conséquences, notamment les fabricants de composants.

Autre mauvaise nouvelle pour l'industrie électronique dont elle est l'une des principales clientes, l'industrie automobile européenne commence l'année en berne avec botamment des ventes qui se sont effondrées pour Renault et PSA. Ce ne sera pas mieux en Chine où l'APC, l'association des constructeurs automobiles du pays, anticipe une chute de plus de 30% des volumes ce mois-ci avec l'expansion de l'épidémie de Coronavirus.

Publié dans Editos
jeudi, 20 février 2020 20:29

Coronavirus : la Fieec réagit

Après un long silence, la Fieec réagit aux répercussions de l'épidémie du Covid-19 sur l'industrie électronique française, alors qu'Agnès Pannier-Runacher convoque ce jour tous les présidents de CSF pour une réunion extraordinaire sur le sujet.
Publié dans Vie de la profession

L’engagement Tech for good de la Fieec agit pour faire de l’accès à l’énergie un levier de développement humain et économique au service des populations les plus démunies.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication par la Fieec d'un livret présentant 21 propositions pour relever les défis environnementaux et sociétaux européens. Au cours d'un colloque, des décideurs et représentants industriels de haut niveau ont débattu des conditions du succès d’une politique industrielle européenne ambitieuse. Nous retiendrons également le discours de la ministre de la défense, Florence Parly, dans lequel elle a précisé que 100 millions d’euros par an de 2019 à 2025 seront investis pour l’Intelligence artificielle, sans compter les programmes d’armement irrigués par l’IA (Rafale, Scorpion, espace au combat naval collaboratif, etc.).

L'attractivité des métiers de l'électronique reste l'une des principales préoccupations des industriels de l'électronique. A l'occasion de la signature du Pacte régional d'investissement dans les compétences de la région Bretagne chez Novatech, P-dg de ce groupe de sous-traitance, a rappelé les difficultés de recrutement auxquelles se heurte la sous-traitance en électronique "du fait d’un enseignement technique en perdition"... 

Concernant l'actualité des entreprises, notons que Ford, GM et Toyota s'engagent dans un consortium pour la sécurité des véhicules autonomes, que Withings a ouvert un atelier d'assemblage de montres connectées à Issy-les-Moulineaux et que la RATP a commandé 800 bus électriques pour un montant de 400 M€.

Publié dans Editos

Structuré autour de six leviers d’action, le contrat stratégique de filière a pour ambition de rendre l’industrie électronique encore plus performante et, compte-tenu de son caractère pervasif, d’entraîner l’ensemble de l’industrie française dans la voie de la modernisation.

Publié dans Vie de la profession

Cette conférence sur le thème « Bien choisir et acheter dans le secteur électronique : une collaboration de toute la filière » est reportée du fait de la grève à la SNCF.

Publié dans Vie de la profession

Le Conseil national de l’industrie consacre le rôle clé du secteur électronique.

Publié dans Vie de la profession

Tels sont les thèmes d’une conférence organisée par la Fieec, Acsiel, le Snese et le SPDEI, qui se déroulera dans l’après-midi du 18 juin 2018, à l’Espace Hamelin (Paris 16è). Un évènement important qui devrait aider les acheteurs à mieux cerner la chaine d’approvisionnement de ce secteur et donc à mieux anticiper les achats de composants, sous-ensembles et services.

Publié dans Vie de la profession

Benoît Lavigne a pour fonction principale d’assurer les actions de développement et de représentation des industries électriques, électroniques et numériques.

Publié dans Décideurs

La semaine dernière a été marquée par la présentation de la feuille de route de l’industrie électronique du futur, à la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communications), à Paris. Ce rendez-vous rassemblait les têtes de réseaux de l’électronique française pour engager collectivement la mutation vers l’industrie électronique du futur. Après l’adoption de plus en plus massive de l’IoT dans tous les secteurs industriels, l’électronique devient un des principaux vecteurs de la compétitivité industrielle et de l’innovation dans la stratégie des entreprises, estime les auteurs du rapport intitulé « Vers l’industrie électronique du futur » qui doit servir de référence à un renouveau de l’électronique française.

A noter également dans l'actualité de la semaine passée le lancement par EDF d'un vaste plan destiné à développer 30 GW d’énergie solaire en France d’ici à 2035. Ce volume représente quatre fois les capacités actuelles de production d’énergie solaire en France. Ce plan devrait permettre la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois en France en période de construction.

Nous retiendrons aussi l'OPA avortée de 4,3 milliards d'euros sur Gemalto présentée par le groupe informatique Atos. L'offre d'Atos ne proposait pas de stratégie convaincante par rapport aux perspectives de Gemalto en tant qu'entreprise autonome, et sous-estimait de manière significative la valeur de Gemalto, a estimé ce dernier qui a finalement décidé d'accepter un rachat par Thales au cours de ce week-end. Nous y reviendrons dans notre newsletter quotidienne.

Cette newsletter hebdomaire est la dernière de l'année 2017. Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes et une excellente année 2017. Nous vous donnons rendez-vous le lundi 15 janvier 2018 pour suivre à nouveau l'actualité hebdomaire du secteur de l'électronique et du numérique.
 

Publié dans Editos
Page 1 sur 3

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter