Electroniques.biz

Le rétablissement est spectaculaire en France pour les ventes directes aux équipementiers et intégrateurs qui ont augmenté de 25% au troisième trimestre après une chute de 23% au trimestre précédent. En revanche, les ventes aux distributeurs ont enregistré un deuxième trimestre consécutif de baisse séquentielle avec une chute 10%.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par plusieurs statistiques et prévisions dans le domaine des semi-conducteurs. Les ventes européennes de semi-conducteurs ont atteint 3,031 milliards de dollars au mois de septembre 2020, soit une augmentation de 3,3% par rapport au mois d'août, selon les chiffres du WSTS (World Semiconductor Trade Statistics). Sur une base mondiale, les ventes de semi-conducteurs en septembre 2020 s'élevaient à 37,862 milliards de dollars, en hausse 4,5% par rapport au mois précédent et de 5,8% par rapport au même mois en 2019. Les ventes mondiales du 3è trimestre étaient en hausse de 6,2% par rapport au trimestre précédent.

Par ailleurs, le rapport "300mm Fab Outlook to 2024" de Semi anticipe une hausse des dépenses dans les fabs de 300mm en 2020 de 13% en glissement annuel, pour atteindre un pic record de 20% et 70 milliards de dollars en 2023.  Le rapport Semi indique en outre qu’entre 2020 et 2024, l'industrie des puces ajoutera au moins 38 nouvelles "fabs" de 300mm avec une capacité mensuelle qui passera d'environ 1,8 million de tranches à plus de 7 millions respectivement.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, l'intention de Huawei de construire une usine de semi-conducteurs à Shanghai en raison des restrictions américaines. Pour sa première usine de semi-conducteurs, Huawei devrait commencer par un procédé d’une finesse de 45 nm, ce qui est loin des technologies "up-to-date". Puis, le chinois espère arriver, fin 2021, à produire en 28 nm et en 20 nm en 2022.

Enfin, il faut noter la conclusion d'un contrat de fourniture de tranches RF-SOI entre Soitec et Globalfoundries pour la 5G, une levée de fonds de 320M$ en Bourse pour Allegro MicroSystems, et dans le secteur de la sous-traitance l'acquisition de Scaita par Estelec Industrie, société dédiée à la fabrication de cartes, faisceaux et câbles électroniques.

Publié dans Editos

Pour sa première usine de semi-conducteurs, Huawei devrait commencer par un procédé d’une finesse de 45 nm, ce qui est loin des technologies "up-to-date". Il ne s'agit donc pas de produire des puces pour smartphones. 

Publié dans Vie des entreprises

Les statistiques du WSTS montrent une trajectoire de croissance sur le marché européen sur une base trimestrielle, avec des ventes en hausse de 0,9% au 3è trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par les négociations pour le rachat de Xilinx par AMD pour 30 milliards de dollars, par une levée de fonds opérée par la start-up Aledia (qui développe des écrans microLed pour les marchés grand public) à hauteur de 80 M€ dont 60 M€ apportés par Bpifrance, et par les dernières statistiques du WSTS qui montrent que les ventes mondiales de semi-conducteurs ont augmenté de 4,9% d'une année sur l'autre en août, mais ont chuté de plus de 10% en Europe sur une base annuelle, ce qui contraste nettement avec forte augmentation des ventes dans les Amériques (+23,6%).

A noter également que Broadcom s'est engagé auprès de la Commission européenne à suspendre tous les accords existants contenant des clauses d'exclusivité ou de quasi-exclusivité et/ou des dispositions produisant un effet de levier qui se rapportent aux systèmes sur puce pour décodeurs de télévision et modems Internet, et à ne pas conclure de nouveaux accords comportant de telles clauses.

Enfin, il faut retenir, dans l'actualité de la semaine passée, la naissance d'une alliance pour créer un écosystème dans le domaine des lunettes à réalité augmentée, l'externalisation par Arm de ses mémoires CeRam, l'annonce par Nokia de 100 contrats 5G et de 160 engagements commerciaux et le rachat de Tekron par Microchip.

Publié dans Editos

Ce partenariat entre Riber, équipementier pour l’industrie des semi-conducteurs et Comptek Solutions, dédié à l'ingénierie quantique de surface des semi-conducteurs composés III-V, va déployer l’offre de solutions KontroxTM auprès des entreprises.

Publié dans Vie des entreprises

Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont augmenté de 4,9% d'une année sur l'autre en août, mais ont chuté de plus de 10% en Europe sur une base annuelle, ce qui contraste nettement avec forte augmentation des ventes dans les Amériques (+23,6%).

Publié dans Conjoncture

Alors que le WSTS a annoncé une baisse de 20% des facturations en Europe au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre, le marché français a reculé de 19% au cours de la même période, selon Acsiel, pour un montant de 362 millions d’euros. Le marché français est également 19% en dessous de sa valeur du deuxième trimestre de 2019.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par l'annulation d'Electronica, l'une des plus importantes manifestations mondiales dédiées à la filière électronique. Cette décision est motivée par la crainte d'une absence trop importante de visiteurs, notamment américains et asiatiques. Une déclinaison virtuelle d'Electronica se tiendra à la place avec des conférences filmées, mais aussi des stands virtuels où les "exposants" pourront présenter leurs nouveautés produits.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, la création d’une co-entreprise entre PSA et Total, qui marque la naissance d’un acteur majeur de la production de batteries en Europe. Le centre de R&D à Bordeaux et le site pilote à Nersac, en France, sont déjà en phase de démarrage pour permettre la mise au point de nouvelles technologies de cellules lithium-ion de haute performance. A l’issue de cette phase de R&D, la production en série est prévue d’être lancée dans deux « GigaFactories », à Douvrin, près de Lens, où PSA dispose d'un site industriel, puis à Kaiserslautern en Allemagne (à moins de 90 km de la frontière française).

Autre événement important : les deux premiers fabricants sud-coréens de mémoires, Samsung Electronics et SK Hynix, ont récemment décidé d’arrêter de livrer Huawei en écrans, processeurs et mémoires, alors qu’ils ont réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires cumulé de 10 000 milliards de wons (7,3 milliards d’euros) auprès de l’équipementier chinois. LG a, lui aussi, décidé de ne plus livrer d'écrans à Huawei. Cette décision fait suite au renforcement des sanctions contre Huawei, décrété le 17 août par le département américain du Commerce, et met désormais en péril la fabrication de smartphones pour l'entreprise chinoise.

En matière de conjoncture, et après plusieurs mois de forte baisse, les ventes européennes de semi-conducteurs ont rebondi en juillet, et dans le domaine des aides à l'innovation,  un fonds d'investissement de 200 M€ pour l'innovation de défense a été lancé ainsi qu'un plan hydrogène de 7 milliards d'euros d'ici 2030 

Publié dans Editos

En Europe, les composants discrets, les circuits intégrés MOS et l'optoélectronique ont connu une forte augmentation en juillet par rapport à juin 2020, avec des taux de croissance respectifs de de 7%, 5,9% et 3,6%.

Publié dans Conjoncture
Page 1 sur 30

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week