Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication des prévisions du WSTS, l'organisme en charge des statistiques de l'industrie des semi-conducteurs. Il prévoit une baisse de 13,3% du marché mondial des semi-conducteurs cette année. Après une croissance de 13,7% en 2018, le premier semestre 2019 a été particulièrement mauvais et il faudra attendre 2020 pour que ce marché retrouve le chemin de la croissance, dans toutes les régions du monde, avec des revenus globalement en hausse de 4,8%, estime le WSTS.

Autre information importante de le semaine écoulée dans le domaine des semi-conducteurs, le fondeur Globalfoundries, basé aux Etats-Unis, a engagé de nombreuses poursuites contre son concurrent TSMC aux Etats-Unis et en Allemagne, affirmant que les technologies de fabrication de semi-conducteurs utilisées par le taïwanais enfreignaient 16 de ses brevets. Ce dernier a bien entendu réfuté ces accusations de contrefaçon en précisant qu'il se défendrait afin de prouver que les allégations de Globalfoundries sont "sans fondement".

Concernant les perspectives de la voiture autonome, un dirigeant de Ford, John Rich, responsable des opérations de Ford Autonomous Vehicles, a jété froid en déclarant au quotidien anglais "The Telegraph" que les véhicules ayant des fonctionnalités d'auto-conduite n'auront qu'une durée de vie moyenne de 4 ans (contre 12 ans pour les véhicules que nous connaissons aujourd'hui). En particulier, les voitures autonomes en auto-partage pourraient circuler 24 heurs sur 24, alors que les voitures actuelles sont souvent au repos dans un garage ou dans les rues de nos villes, ce qui expliquerait cette durée de vie réduite.

Dans l'actualité de la semaine passée, notons également un accord de partenariat entre Sigfox et Alps Alpine pour accélérer l'innovation dans le domaine de l'IoT, l'investissement de Huawei dans deux sociétés de semi-conducteurs afin d'être moins dépendant des technologies américaines, le partage des données d'auto-conduite de Waymo pour aider la recherche sur la voiture autonome, et l'acquisition de la start-up belge Smartnodes par Lacroix dans le domaine de l'éclairage public intelligent.

Enfin, nous revenons dans cette newsletter hebdomadaire sur les deux derniers volets des évènements de l'été que vous pourrez relire si vous les avez manqués au cours de la semaine dernière.

Publié dans Editos

Cette durée de vie limitée est liée à une utilisation soutenue. En particulier, les voitures autonomes en auto-partage pourraient circuler 24 heurs sur 24, alors que les voitures actuelles sont souvent au repos dans un garage ou dans les rues de nos villes.

Publié dans Vie de la profession

Il s'agit de l'un des ensembles de données d'auto-conduite les plus importants, les plus riches et les plus diversifiés jamais publiés pour la recherche, affirme Waymo, l'entité de Google dédiée à la voiture autonome.

Publié dans Vie des entreprises

Il s'agit du premier centre d'essais et de certification dédié aux véhicules autonomes en France et il se veut une référence en Europe. Il représente un investissement de 20 M€.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par une actualité fournie dans le domaine de la voiture électrique et de la voiture autonome. Volkswagen a annoncé un investissement de 900 M€ en prenant 20% du capital du fabricant suédois de batteries Northvolt et en créant une coentreprise 50/50 avec cette entreprise au cours de cette année pour mettre en place une usine de cellules de batteries d’une capacité initiale de 16 GWh pour voitures électriques. En plus de l'usine suédoise de Northvolt, une unité de production de cellules de batteries de 16 GWh devrait également être installée en Allemagne, en Basse-Saxe (à Salzgitter) dans le cadre de la société conjointe.

Concernant les technologies autour de la voiture autonome, c'est la start-up Innoviz Technologies qui a fait parler d'elle. Fournisseur de capteurs Lidar et de logiciels de perception, Innoviz vient d'annoncer la clôture d'un tour de financement de 170 M$ sécurisé qui porte le financement total obtenue par cette société à 252 M$ .Sa solution Lidar InnovizOne entrera en production de série en 2021 pour les constructeurs automobiles mondiaux.

Legrand a fait le point sur sa stratégie en matière d'objets connectés à travers les réalisations du programme Eliot, sur la contribution de Netatmo au développement des offres connectées du groupe, et sur son offre d'infrastructures numériques (notamment les datacenters), une activité essentielle au déploiement des objets connectés dans les bâtiments. Entre 2014 et 2018, Legrand a fait progresser ses ventes de produits connectés de 28% par an et doublé son nombre de familles de produits connectés à plus de 40 à fin 2018. Legrand réalise d’ores et déjà plus de 10% de son chiffre d’affaires avec des produits de son offre d'objets connectés Eliot.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, nous retiendrons aussi l'annonce de Kalray qui vient d'annoncer qu'il est partenaire et fournisseur d’une technologie clé dans le cadre du projet de processeur européen EPI (« European Processor Initiative ») avec son cluster de processeur MPPA (« Massively Parallel Processor Array») ainsi que le projet de fusion de Raytheon et United Technologies qui envisagent de créer un géant de l'aéronautique et de la défense

Publié dans Editos

La société renforce sa position dans le domaine des composants Lidar, indispensables au développement de la voiture autonome, permettant d'identifier les obstacles sur la route.

Publié dans Vie des entreprises

Nouveau revers pour la voiture autonome. Après PSA, c'est au tour de Ford d'émettre des réserves quant à leur arrivée rapide sur nos routes.

Publié dans Vie de la profession

Business France et Bpifrance viennent de lancer la cinquième édition d’« Ubimobility », le programme d’immersion aux Etats-Unis pour les entreprises françaises spécialisées dans le secteur du véhicule autonome et connecté.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par le bouclage de l'offre d'achat de Thales sur Gemalto. Il se sera écoulé plus d'un an entre l'annonce de l'OPA de Thales et la clôture de l'opération. La proposition d'achat de Thales fait suite à une OPA hostile du groupe Atos sur Gemalto. En cas de rachat total des actions de Gemalto par Thales (ce qui est l'objectif des deux groupes), le montant de l'acquisition sera de 4,76 milliards d'euros. Parmi les grandes annonces de la semaine écoulée, nous retiendrons également l'accord portant sur l'achat par la Chine de 300 Airbus pour un montant de plus de 30 milliards de dollars.

Nous avons appris que l'Etat se désengage financièrement du programme Cap'Tronic pour 2020. Il a décidé de transmettre aux régions la responsabilité d'accorder des subventions à ce programme. Selon nos informations, d'autres programmes industriels subiront des suppressions ou des réductions de financement de la part de Bercy en 2020. Plusieurs financements du FUI (Fonds unique interministériel) seraient touchés par cette mesure.

Dans le domaine de l'automobile, l'Europe veut rendre obligatoires des dispositifs de sécurité sur les véhicules à partir de 2022, notamment un dispositif d'avertissement en cas de somnolence ou de distraction du conducteur, l'adaptation intelligente de la vitesse, la sécurité en marche arrière assurée par caméra ou capteurs, et l'enregistrement de données en cas d'accident (« boîte noire »), afin de réduire le nombre de morts sur les routes.

La voiture autonome, que de nombreux constructeurs nous promettaient pour 2020, ne sera pas sur les routes l'an prochain (mis à part les expérimentations qui, bien sûr, se poursuivront, et la mise en service de navettes et de robots-taxis). Le groupe PSA a jeté un froid par la voix de son P-dg, Carlos Tavares, en étant le premier constructeur à annoncer qu'il n'irait pas au delà du niveau 3 en matière de véhicules autonomes, en tout cas pas à courte ou moyenne échéance. Il ne développera donc pas de fonctionnalités capables de déléguer au véhicule la prise en charge de la sécurité (niveau 4), et encore moins de le rendre totalement autonome (niveau 5).

Dans le domaine des composants, notons que selon une étude de la société d'analyse IHS Markit, les ventes mondiales de mémoires Dram pourraient chûter de 22% en 2019 pour atteindre 77 milliards de dollars. En cause : une surproduction qui devrait perdurer au moins jusqu'au troisième trimestre. Par ailleurs, deux transactions importantes ont eu lieu en semi-conducteurs : l'acquisition de Quantenna Communications par ON Semiconductor pour plus d'un milliard de dollars, et la finalisation du rachat d'IDT par Renesas.

Publié dans Editos

PSA n'ira pas au delà du niveau 3 en matière de véhicules autonomes, en tout cas à courte ou moyenne échéance, a déclaré le P-dg du groupe, Carlos Tavares.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 7

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019