Imprimer cette page

Infineon « écoute » le dioxyde de carbone

Rédigé par  mercredi, 19 juin 2019 07:17
Infineon « écoute » le dioxyde de carbone

L'allemand a développé un capteur de CO2 miniature et économique, basé sur la spectroscopie photoacoustique.

Infineon Technologies a initié l'échantillonnage du Xensiv PAS210, un détecteur de dioxyde de carbone chargé de surveiller la qualité de l'air et basé sur une technologie originale, la spectroscopie photoacoustique. Celle-ci repose sur la formation d'ondes acoustiques dues à l'absorption de lumière à intensité variable, le CO2 présentant un pic d'absorption pour les infrarouges à 4,2µm. Le PAS210 utilise un microphone Mems à forte sensibilité (le Xensiv IM69D130 de l'allemand), une source infrarouge et un filtre optique, ainsi qu'un microcontrôleur chargé du traitement du signal et un Mosfet pour piloter la source infrarouge. Il offre une précision de +/-3% sur une pleine échelle allant jusqu'à 10.000ppm, via une sortie numérique délivrée sur une interface I²C, UART ou PWM. Selon Infineon, cette technologie permet de diminuer le coût et l'encombrement des capteurs de CO2, et pourra être appliquée à d'autres gaz à l'avenir. 

Sur le même sujet