Electroniques.biz

Avec ses SoC Bluetooth 5.2, Silicon Labs promet une autonomie de dix ans avec une pile bouton

Rédigé par  mardi, 14 janvier 2020 08:04
Avec ses SoC Bluetooth 5.2, Silicon Labs promet une autonomie de dix ans avec une pile bouton

L’américain a dévoilé la série BG22 de puces-système sécurisées à ultrabasse consommation compatibles Bluetooth 5.2, dotées de capacités de radiogoniométrie pour améliorer la précision de la géolocalisation.

Silicon Labs annonce une famille de puces-système Bluetooth sécurisées à ultrabasse consommation à destination des objets connectés. Compatibles avec la spécification Bluetooth 5.2, ces SoC EFR32BG22 (BG22) complètent la plate-forme sans fil Gecko Series 2 de la société. Les BG22 se contentent de 3,6 mA en émission à 0 dBm et de 2,6 mA en réception. Avec ses 27 µA/MHz en mode actif et ses 1,2 µA en veille, le coeur Arm Cortex-M3 se montre particulièrement sobre. De fait, avec un dispositif tirant son énergie d’une simple pile bouton, l’américain promet une autonomie de dix ans. Les applications ciblées sont ici les nœuds Bluetooth de faible puissance, les serrures de portes intelligentes, les dispositifs de santé et de fitness. Les étiquettes (tags) pour le suivi des biens, les balises et la navigation en environnement intérieur tireront le plus grand profit des capacités de radiogoniométrie (mesure de la direction du signal) de ces SoC en termes de détection d’angles d’arrivée (AoA, Angle of Arrival) et de départ (AoD, Angle of Departure), pour une précision accrue de la géolocalisation (moins d’1 m).

La série BG22 est forte de trois éléments afin de répondre à un large éventail d’applications IoT et d’exigences en termes de rapport coût/performances. Ainsi, le circuit EFR32BG22C112 cible les applications à fort volume sensibles au coût. Il inclut un coeur Arm Cortex-M33 à 38,4 MHz, 18 entrées-sorties d’usage général (GPIO) et 352 Ko de mémoire flash. La puissance d’émission est de 0 dBm et la sensibilité en réception de -99 dBm à 1 Mbit/s et de -96 dBm à 2 Mbit/s. Le SoC EFR32BG22C222 est quant à lui destiné aux applications nécessitant une puissance de calcul supérieure. A cet effet, le coeur Cortex-M33 est cadencé à 76,8 MHz ,alors que le nombre de GPIO a été porté à 26. La puissance d’émission est également plus élevée (+6 dBm). Enfin, par rapport au précédent, le modèle EFR32BG22C224 dispose d’une capacité mémoire accrue (512 Ko de flash), fournit un échantillonnage IQ pour les applications de radiogoniométrie et supporte les PHY LE (Long Range) à 500 et 125 kbit/s. Dans ce dernier cas, la sensibilité en réception est de -106,7 dBm. Par ailleurs, le circuit est proposé dans la gamme de température -40°C à +125°C (-40°C à +85°C pour les autres références). Du côté de la sécurité, les puces garantissent un amorçage et des mises à jour over-the-air sécurisés. Une analyse complète des défaillances est aussi de mise grâce à la fonction «Secure Debug». Le diagnostic s’effectue sans effacer la mémoire flash, dans la mesure où le logiciel peut être lui-même la cause principale des problèmes constatés.

Les SoC EFR32BG22 sont encapsulés dans des boîtiers QFN40 de 5x5 mm, QFN32 de 4x4 mm ou TQFN32 de 4x4 mm à faible épaisseur (0,3 mm). Leur disponibilité est prévue pour le mois de mars. Il devrait en être de même pour le kit de ldémarrage du SoC EFR32BG22 et le kit d'évaluation Thunderboard EFR32BG22.

29 mai 2020
28 mai 2020
27 mai 2020
26 mai 2020
25 mai 2020
24 mai 2020
20 mai 2020

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
Pas d'événement