L’enregistreur de données s’adapte à tous les budgets

Le 08/03/2021 à 0:00 par La rédaction

DEWETRON A REDESIGNÉ SES MODÈLES HAUT DE GAMME POUR PROPOSER UN ENREGISTREUR DE DONNÉES PORTABLE PLUS ÉCONOMIQUE ET RÉPONDRE À DE NOMBREUX UTILISATEURS.

Annoncé lors de l’édition d’Electronica Virtual en novembre 2020 (voir Electroniques n° 121), l’enregistreur de données portable Pu[rec] de l’autrichien Dewetron est officiellement lancé sur le marché français. « Ce nouveau modèle nous permet de combler un “trou dans la raquette” dans notre offre. Nous proposions en effet des enregistreurs haut de gamme, comme les modèles portables Dewe2-A4 et Dewe3A4, mais aucun enregistreur plus d’“entrée de gamme” », rappelle Renaud Simper, directeur Dewetron France.

La société a ainsi entièrement redesigné la plateforme de ses enregistreurs haut de gamme afin de réduire les coûts tout en proposant des performances très intéressantes pour un large éventail d’applications. « Tous les clients n’ont pas forcément les budgets adéquats – en particulier dans la situation économique actuelle –, ni besoin de réaliser des mesures très poussées en termes de dynamique verticale ou de fréquence d’échantillonnage, par exemple », poursuit Renaud Simper.

Le Pu[rec] se distingue par les spécifications suivantes : 16 entrées analogiques prenant en charge directement des signaux de ± 5 ou ± 10 V, une fréquence d’échantillonnage maximale de 50 kéch/s par voie avec une résolution verticale de 16  bits, ou de 200 kéch/s avec une résolution de 18  bits – la résolution monte à 24 bits en-dessous de 50 kéch/s –, une justesse de ± 0,02 % de la mesure, huit  entrées numériques, dont un double compteur, et quatre  sorties numériques.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.