Les concepteurs ont trouvé leur instrument de mesure polyvalent

Le 01/03/2014 à 15:00 par La rédaction

Tektronix fait de ses oscilloscopes à domaine mixte MDO la nouvelle référence pour la conception embarquée, en lançant la série MDO3000 et en abandonnant les séries dotées de voies logiques MSO.

L es concepteurs d’équipements électroniques sont de plus en plus confrontés à des designs intègrant un bloc RF (environ 40 % des dispositifs grand public ou non), des signaux de faibles niveaux, de puissance, etc. Comme ils ne peuvent pas multiplier le nombre d’instruments de mesure sur leur espace de travail, ces utilisateurs recherchent des modèles multifonctions. Si les oscilloscopes numériques disposent aussi depuis plusieurs années de voies logiques, l’américain Tektronix avait déjà fait un pas supplémentaire il y a de cela un peu plus de trois ans avec la série MDO4000 dotée d’une voie de mesure RF.

Le fabricant franchit cette fois une nouvelle étape, avec le repositionnement des MDO4000B et l’introduction des nouveaux oscilloscopes à domaine mixte MDO3000. « Nous abandonnons en effet notre gamme des oscilloscopes à signaux mixtes MSO4000B au profit des MDO4000B. Ils deviennent ainsi la nouvelle référence pour la conception embarquée, un marché estimé à environ 500 millions de dollars », annonce Dave Farrell, directeur général des oscilloscopes pour les applications générales. Le repositionnement des MDO4000B s’accompagne d’une réduction de leur prix de l’ordre de 15 à 20 % selon le modèle, afin de s’aligner sur le prix des MSO4000B. On peut ainsi dire que l’analyseur de spectre est gratuit!

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.