Motorola trouve le plastique suffisant en puissance à 2 GHz

Le 30/10/2003 à 0:00 par La rédaction

Motorola, l’un des leaders mondiaux des transistors de puissance LDmos destinés aux amplificateurs de puissance de stations de base, vient de dévoiler son premier modèle fonctionnant à 2 GHz à ne pas être encapsulé dans un boîtier céramique, et donc a priori moins coûteux. La société a dû, pour ce faire, ajouter un système de protection de la puce contre les couplages électromagnétiques avec le capot plastique, qui, sinon, vient toucher le composant. Elle a également changé le drain thermique, qui était précédemment réalisé en métal laminé ou en alliage de cuivre-tungstène, pour s’adapter au coefficient thermique du boîtier. Elle utilise maintenant une pièce de cuivre pur, ce qui lui permet de conduire quasiment parfaitement la chaleur.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.
Copy link
Powered by Social Snap