Siemens VDO Automotive rachète une usine de Chrysler

Le 04/03/2004 à 7:00  

Siemens VDO Automotive vient de signer un accord en vue de la reprise d'un site opérationnel du constructeur automobile américain Chrysler, qui réalise des équipements électroniques pour l'automobile ­ instrumentation de bord, contrôle de moteur et de direction, systèmes audio, etc.­ essentiellement pour les marques du groupe (Chrysler, Dodge et Jeep). Appelé Huntsville Electronics parce que situé à Huntsville, en Alabama, le site emploie quelque 2 000 personnes dans deux usines. Il génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 1 milliard de dollars. Les détails financiers de la transaction, qui devrait être finalisée au printemps 2004, n'ont pas été dévoilés. Siemens VDO Automotive a réalisé un chiffre d'affaires de 8,4 milliards d'euros au cours de l'exercice fiscal 2003 (clos le 30 septembre dernier), dont 1,4 milliard d'euros sur le marché nord-américain.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.