Un oscillateur à étalement de spectre pour réduire les perturbations

Le 04/09/2003 à 0:00 par Youssef Belgnaoui

Le fabricant spécialiste des composants temps-fréquence Epson vient de présenter un oscillateur à quartz programmable qui serait le premier à intégrer un système d’étalement de spectre de sa fréquence de sortie. Les systèmes numériques sont sujets à la génération de perturbations en fonction de la fréquence d’horloge. Ces perturbations sont habituellement atténuées par des filtres ou des blindages qui viennent alourdir l’application. En ayant recours à l’étalement de spectre directement au niveau de l’horloge, Epson estime qu’il est possible de réduire fortement la puissance des perturbations électromagnétiques conduites ou rayonnées sans employer de composants de filtrage ou de blindage. Référencé SG-9001, cet oscillateur à quartz assure une fréquence nominale de sortie programmable entre 10 MHz à 166 MHz. Mais avec le système d’étalement de spectre intégré, cette fréquence de sortie varie en fait soit autour de la fréquence de consigne entre ± 0,25 % et ± 2 % suivant le modèle, soit en dessous de la fréquence de consigne entre ­ 0,5 % et ­ 4 %. La stabilité de la fréquence est de ± 100 ppm entre ­ 20 °C et 70 °C et la tension d’alimentation de 3,3 V. Il est disponible en boîtier céramique métal à connexions par plots mesurant 7 × 5 × 1,5 mm ou à broches en J mesurant 10,5 × 5,8 × 2,7 mm.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.