Renault sécurise son approvisionnement en nickel durable

Le 11/10/2021 à 10:29 par Alicia Aloisi

Le 8 octobre, Renault a signé un accord avec l’entreprise finlandaise Terrafame. Grâce à ce contrat, le constructeur automobile s’assure d’un approvisionnement en sulfate de nickel qui lui permet de produire 15GWh de batteries par an. Terrafame utilise un procédé d’extraction des métaux avec des bactéries, ce qui lui permet d’utiliser 90% d’énergie en moins que la moyenne de l’industrie pour produire du sulfate de nickel, d’après le communiqué de Renault.

« Le partenariat avec Terrafame constitue une avancée concrète pour atteindre l’objectif de diminuer l’empreinte carbone liée aux achats du Groupe de 30% d’ici 2030 » a expliqué Gianluca De Ficchy, directeur des achats de l’Alliance. En effet, les accords avec Terrafame rentrent dans la stratégie de Renault de sécuriser ses approvisionnements en métaux stratégiques pour les batteries des voitures électriques. En effet, le constructeur avait déjà signé un accord avec Vulcan pour du lithium à faible teneur en carbone.