Une start-up suédoise a réussi à produire du graphène en volume

Le 09/02/2018 à 11:19 par Didier Girault
DR

Jusqu’alors le graphène n’était disponible qu’en feuilles d’épaisseur 1 atome, ce qui limitait beaucoup son utilisation.

La start-up suédoise Graphmatech, qui est une émanation de l’université d’Uppsala, a mis au point un nouveau matériau à base de graphène : l’Aros Graphene. Ce matériau a les mêmes caractéristiques de dureté et de conduction de l’électricité et de la chaleur que le graphène en feuille sauf qu’il se présente sous forme volumique. Ce qui devrait permettre son utilisation là où le graphène-feuille ne pouvait pas être employé (notamment en électronique et dans le domaine de l’énergie – batteries…).

Cette innovation, due au Dr Mamoun Taher, aujourd’hui directeur général de Graphmatech, a été faite au cours des recherches de ce dernier au sein du laboratoire Angström de l’université d’Uppsala. L’Aros Graphene est aujourd’hui testé par des entreprises. Ses premières applications commerciales sont prévues pour 2019.