Les biodéchets comme source d’énergie pour un data center

Le 23/11/2021 à 10:36 par Alicia Aloisi

On le sait, les data centers consomment beaucoup d’énergie. Dans un contexte de réchauffement climatique et de massification du traitement des données numériques, les acteurs de cette industrie cherchent des méthodes pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre tout en augmentant les capacités de leurs sites. Adista, opérateur télécom et de services hébergés, et la start-up Datafarm Energy s’associent pour lancer dès 2022 un centre de données alimenté exclusivement avec la valorisation de biodéchets agricoles. C’est une première dans le monde du data center. Ce site sera opéré par Adista et alimenté de façon continue grâce à du biogaz. « Le biogaz est très peu émetteur de CO2 d’origine fossile et cumule l’avantage d’être non-intermittent », fait valoir Stéphane Petibon, CEO de Datafarm Energy. Ce gaz sera produit grâce à une unité de méthanisation agricole. Grâce à cette installation, le data center devrait réduire ses émissions de CO2 de 90%.