+135% : niveau de commandes record pour la distribution allemande au 3e trimestre

Le 19/11/2021 à 8:11 par Arnaud Pavlik

En Allemagne, l’association professionnelle de la distribution des composants (FBDi e.V.) a relevé une hausse de 25,2% de la distribution de composants lors du 3e trimestre 2021. Entretenues par la pénurie de composants, les ventes ont totalisé 887 millions d’euros durant cette période. Plus significatif encore, les commandes entrantes pour l’industrie ont représenté 1,48 milliard d’euros, soit une hausse record de 135%, entraînant un autre record, celui du ratio commandes/facturations, qui s’est établi à 1,67. Ce sont ainsi près de 4,2Md€ de nouvelles commandes qui ont été enregistrées sur les trois trimestres de l’année  : « même avec beaucoup d’imagination, cela ne peut pas refléter la véritable demande du marché ; et pourtant, une grande partie de l’année prochaine semble déjà “être dans le sac”. […] Le manque de disponibilité a clairement eu un impact sur notre croissance », a commenté le président du directoire du FBDi, Georg Steinberger.

En définitive, selon le FBDi, « l’industrie de la distribution de composants électroniques devrait croître de 15 à 20%, revenant au niveau de chiffre d’affaires d’avant Covid d’environ 3,3Md€  ».

Par types de produit, le groupe le plus important demeure les semi-conducteurs, qui a augmenté « d’un peu moins de 20% » à 576M€. Suivent les produits de l’électromécanique, à 126M€, ayant profité d’une hausse plus significative de 38%, à l’instar des passifs, ces derniers ayant quant à eux généré 115M€. La hausse la plus forte est à porter au crédit des capteurs, avec +69 % à un peu moins de 9M€. Autre augmentation très sensible (+39%), les ensembles et sous-systèmes, légèrement sous la barre des 11M€. Les alimentations (incluant les batteries) ne sont pas loin, avec +29% à 34M€, tandis que les écrans ont généré 16M€, en croissance de 24%. En termes de répartition de marché, les semi-conducteurs ont représenté 65% des ventes, suivis de loin par les composants électromécaniques (14%) et les composants passifs (13%), alors que les alimentations électriques et les autres produits ferment la marche à environ 4%.