Circuits imprimés : Ncab a racheté Elmatica

Le 21/10/2021 à 12:17 par Arnaud Pavlik

Le fournisseur suédois de circuits imprimés Ncab a racheté 100% des actions du fournisseur-broker norvégien de PCB Elmatica pour un montant de 31,5M€, avec un éventuel complément basé sur les résultats de 2021. Cette acquisition  financée par des liquidités et des emprunts propres entraînera une hausse du bénéfice par action de Ncab en 2022. Il s’agit du troisième rachat de l’année pour Ncab, après l’Allemand Sas Electronics et l’Italien  PreventPCB. Créé en 1993, le Suédois est en pleine forme puisque ses ventes ont augmenté de 30% entre janvier et juin 2021. Son chiffre d’affaires en 2020 a atteint près de 208M€.

De son côté, Elmatica, créé en 1971 et basé à Oslo, possède des filiales en Suède, au Danemark, en Allemagne, à Hong Kong et en Chine avec un total de 45 employés. Sur une croissance organique, son chiffre d’affaires s’est accru de 7,5% en 2020, alors que son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebita) avait enregistré +16,25%, la dixième année consécutive de résultats « records ». Avec des clients présents dans toute l’Europe, Elmatica espère réaliser un chiffre d’affaires net d’environ 37M€ en 2021, avec un résultat Ebita de près de 4,5M€. Le mariage est présenté comme synergique, grâce notamment à une puissance d’achat plus importante, à l’accès d’Elmatica au Factory Management de Ncab en Asie et à un panel d’usines plus large.

Elmatica fera partie du segment nordique de Ncab, tandis que son actuel P.-D.G., Didrik Bech, conservera son rôle chez Ncab Group Elmatica. Ce dernier a déclaré : « Avec Ncab, nous aurons un acquéreur stratégique avec une clientèle mondiale et ensemble, nous pourrons élargir davantage le portefeuille de produits que nous proposons à nos clients. Les deux sociétés sont basées sur des valeurs scandinaves similaires avec un accent particulier sur la haute qualité pour des produits high-tech et une grande satisfaction client. L’intégration de notre réseau de fabrication mondial, de nos collègues hautement qualifiés et de nos systèmes informatiques avancés renforcera davantage notre rôle d’acteur mondial dans l’industrie des PCB. »