Fabrication de semi-conducteurs : la concentration se poursuit

Le 15/02/2021 à 18:17 par Frédéric Rémond

Les cinq premiers producteurs de composants rassemblent désormais 54% de la capacité de fabrication mondiale, contre 36 % seulement en 2009.

Selon IC Insights, fin 2020, les cinq plus gros fournisseurs de composants pesaient 54% de la capacité mondiale de fabrication, en hausse d’un point par rapport à 2019. Une concentration qui n’est pas sans poser problème en période de pénurie comme c’est le cas aujourd’hui pour certaines familles de circuits intégrés, avec des possibilités de plus en plus réduites de trouver une seconde source d’approvisionnement.
 
L’ordre du quinté de tête n’a pas changé en 2020. Le sud-coréen Samsung demeure le plus important producteur de semi-conducteurs, avec une capacité mensuelle équivalent à 3,06 millions de tranches de 200 mm, en progression de 4%. Derrière Samsung figure TSMC, le premier pur fondeur mondial, avec 13,1% de la base mondiale installée.
Viennent ensuite les fabricants de mémoires Micron, SK Hynix et Kioxia (ex-activité mémoires de Toshiba) avec son partenaire Western Digital. Pour compléter le classement des dix principaux fabricants de composants, on trouve Intel (884K tranches/mois), UMC (772K), GlobalFoundries, Texas Instruments et SMIC.