Le marché français des semi-conducteurs avoisine les 500M€ au deuxième trimestre 2021

Le 14/10/2021 à 10:36 par Christelle Eremian

Même s’il a reculé de 2% au deuxième trimestre 2021, le marché français des puces se maintient à un niveau élevé avoisinant les 500M€.
Selon Acsiel Alliance Electronique, cette légère baisse fait suite à trois trimestres de hausse consécutive. D’ailleurs le premier trimestre avait culminé à 25% de croissance.

Le deuxième trimestre 2021 affiche une hausse de 48% par rapport à la même période en 2020.

Les ventes directes au client final des circuits analogiques et discrets ont reculé de 7% au deuxième trimestre par rapport au premier.
Acsiel Alliance Electronique souligne également que « la baisse des ventes directes au deuxième trimestre est liée en premier lieu au fort recul enregistré pour la catégorie MOS Micro (microcontrôleurs et processeurs) et, pour une moindre part, les circuits MOS Logic (autres circuits numériques) et optoélectroniques ».