Le marché mondial des matériaux semi-conducteurs a atteint un pic de 55,3 milliards de dollars en 2020, selon Semi

Le 23/03/2021 à 9:16 par Arnaud Pavlik

Selon l’organisation industrielle Semi, le marché mondial des matériaux semi-conducteurs a généré la somme record de 55,3 milliards de dollars en 2020, représentant une augmentation de 4,9% par rapport à 2019. Mais l’Amérique du Nord et le marché européen n’ont pas contribué à ce résultat.

55,3 milliards de dollars ou 46,5 milliards d’euros, tel est le nouveau pic atteint pour le marché des matériaux semi-conducteurs dans le monde relevé par l’Américain Semi depuis le précédent record de 2018 et ses 52,9 milliards de dollars (44,5 milliards de dollars). Il représente une augmentation de 4,9% par rapport à 2019.

En 2020, les revenus des matériaux de fabrication de tranches et des boîtiers ont totalisé 34,9 milliards de dollars et 20,4 milliards de dollars, respectivement, pour des hausses d’une année à l’autre de 6,5% et 2,3%. Les segments des résines photosensibles, des produits chimiques humides et des microprocesseur multicœurs ont représenté la plus forte croissance des matériaux de fabrication des tranches, alors que l’expansion des boîtiers a été tirée par la croissance du marché des substrats organiques et des câbles de liaison.

En hausse de 8,2%, Taiwan truste pour la onzième fois consécutive la première place, avec 12,4 milliards de dollars (10,42 milliards d’euros), aidé selon Semi par ses capacités de fonderie et sa base de conditionnement avancée. Avec le renforcement agressif de ses capacités, la Chine (9,7 milliards de dollars ou 8,15 milliards d’euros, soit +12%), a dépassé la Corée pour occuper la deuxième place. Les marchés de la Corée du Sud, du Japon et du reste du monde ont également connu les hausses respectives de 3,9%, 3,1% et 5,4%. Seuls les marchés d’Amérique du Nord et d’Europe ont connu des baisses d’après Semi, en raison de la pandémie de Covid-19. Ces dernières sont de -0,6% et 7,3%, respectivement, soit 5,6 milliards de dollars (4,7 milliards d’euros) et 3,6 milliards de dollars ou 3 milliards d’euros en 2020.