Marché européen des semi-conducteurs : -8,7% sur les 10 premiers mois de 2020

Le 07/12/2020 à 13:03  

Le marché européen des semi-conducteurs a enregistré un sursaut de 6% en octobre par rapport au mois précédent, mais la chute reste sévère sur les 10 premiers mois de l’année avec une baisse de 8,7% par rapport à la même période de 2019.

Les ventes européennes de semi-conducteurs ont atteint 3,214 milliards de dollars en octobre 2020, soit une augmentation de 6% par rapport aux ventes de septembre, rapporte l’Esia, l’Association européenne de l’industrie des semi-conducteurs, sur la base des données publiées dans le dernier rapport du WSTS, l’organisme en charge des statistiques mondiales sur les semi-conducteurs. Elles montrent qu’octobre a été le quatrième mois de croissance consécutif en Europe d’un mois sur l’autre, affichant une croissance mensuelle plus rapide que les autres régions. Sur une base mondiale, rappelons que les ventes de semi-conducteurs en octobre 2020 s’élevaient à 39,034 milliards de dollars, en hausse de 3,1% par rapport au mois précédent.

En octobre, les ventes européennes ont poursuivi leur trajectoire de croissance d’un mois sur l’autre dans toutes les grandes catégories de produits. Les composants pour PC, les capteurs et actionneurs, les circuits analogiques et les circuits MOS ont affiché une très bonne performance avec des taux de croissance respectifs de 10,4%, 7,3% et 5% par rapport à septembre. Les composants pour applications spécifiques ont également progressé sur une base mensuelle, sous l’impulsion des applications sans fil et automobile.

Les effets de la dynamique des taux de change étaient légèrement moins visibles que les mois précédents. Mesurées en euros, les ventes de semi-conducteurs s’élevaient à 2,726 milliards d’euros en octobre 2020, en hausse de 5% par rapport au mois précédent et en baisse de 10,6% par rapport au même mois de 2019.

Malgré la progression mensuelle d’octobre, les ventes de semi-conducteurs sur les 10 premiers mois de l’année affichent encore une baisse de 8,7%.par rapport aux dix premiers mois de l’année dernière, et cette baisse conséquente pourra difficilement être effacée, même si novembre et décembre s’avéraient être de bons mois. Aussi, l’Europe sera la région du monde qui aura le plus souffert cette année en semi-conducteurs, étant probablement le seul marché géographique à enregistrer une baisse sensible sur l’ensemble de l’année.