Selon FMI, le marché mondial des adhésifs électroniques atteindra 4,9 Md$ en 2031

Le 29/06/2021 à 8:20  

Selon le cabinet de conseil Future Market Insights (FMI), le marché mondial des adhésifs électroniques affichera un TCAC de 8,6% entre 2021 et 2031, pour 4,9 Md$. Malgré quelques freins, le marché sera poussé par les secteurs de l’automobile et de l'électronique grand public.

Le cabinet de conseil britannique FMI a publié une étude sur le marché mondial des adhésifs électroniques sur la période 2021-2031. Il estime qu’il affichera alors un TCAC (taux de croissance annuel composé) de 8,6%, représentant 4,9Md$, contre 7,5% entre 2016 et 2020.

L'Asie-Pacifique est leader sur ce marché, avec un champ d’application appelé à se développer avec l’essor des secteurs de l’automobile et de l'électronique grand public. La Chine est leader dans cette région, représentant plus de 50% de la part de marché totale, pour 854,3M$ d'ici 2031. L'Inde est un des marchés les plus dynamiques et devrait représenter 537,5M$ en 2031. Poussée par la forte présence des équipementiers et constructeurs automobiles, l'Allemagne devrait enregistrer un TCAC de 7,2% jusqu'en 2031. Déjà leader du segment avec près de 18,8% de part de marché, le secteur automobile devrait encore alimenter la demande d'adhésifs électroniques, avec une forte demande de circuits et d'appareils électroniques. Pareillement, la demande croissante de la 5G et de procédés d'encapsulation dans l'industrie des télécommunications et de la téléphonie mobile renforcera la croissance du marché : ordinateurs portables, smartphones et tablettes en hausse constante vont stimuler les ventes d'adhésifs électroniques.

La hausse de ce marché d’adhésifs est cependant entachée par leur coût élevé, par l’instabilité du prix des matières premières, mais également par le coût élevé des emballages. De même, FMI pointe un paysage concurrentiel, avec des stratégies d'expansion régionale et d'acquisition de la part des acteurs du marché. Certains misent sur des partenariats stratégiques avec des distributeurs régionaux et des utilisateurs finaux pour élargir leur clientèle.

Enfin, le matériau polyuréthane représente près de 50% de la part du marché mondiale du marché, aidé par son cycle de vie plus long et sa résistance thermique. Il devrait enregistrer un TCAC de 8,5%, le plus rapide parmi les matériaux.