Intel change de CEO pour essayer de rebondir

Le 14/01/2021 à 7:28 par Frédéric Rémond

Bob Swan va être remplacé par Pat Gelsinger, un ancien de la maison Intel au profil plus technique, afin notamment de régler les problèmes de production en 7nm rencontrés par le fabricant de processeurs.

A compter du 15 février prochain, Bob Swan ne sera plus CEO d’Intel, une position qu’il occupait depuis deux ans. Bob Swan paie sans doute les difficultés d’Intel, dont le process 7nm accumule les retards et dont les ventes de processeurs PC sont menacées à la fois par la résurgence d’AMD et par des alternatives basées sur des coeurs Arm à l’image du M1 équipant les derniers MacBook d’Apple. 

Le numéro un mondial des semi-conducteurs a opté pour un profil plus technique en choisissant Pat Gelsinger, CEO de VMware depuis 2012, pour remplacer Bob Swan. Pat Gelsinger (59 ans) n’est pas un inconnu, puisqu’il a travaillé trente ans chez Intel dont il a été le premier Chief Technology Officer. Architecte du 80486 et directeur de plusieurs développements de processeurs et de technologies annexes (USB, Wi-Fi), il devra notamment faire preuve d’un “hyper focus sur l’exécution opérationnelle” (dixit Omar Ishrak, leader du directoire d’Intel), et donc résoudre les difficultés de production du fabricant. Lequel profite toutefois de la conjoncture actuelle, favorable à l’informatique personnelle et professionnelle, pour conserver des ventes satisfaisantes.