Pierre Gattaz se justifie après un article du « Canard Enchaîné » sur son augmentation de salaire de 29% en 2013

Le 07/05/2014 à 11:10 par Jacques zzSUEAYGhcIE

Pierre Gattaz justifie cette augmentation de salaire par le fait que le groupe se porte bien.

Alors qu’un article du “Canard Enchaîné” du 6 mai dernier soulignait que la rémunération de Pierre Gattaz, président du directoire de Radiall et président du Medef, avait augmenté de 29% (part variable comprise) en 2013, alors même que celui-ci encourageait “une modération salariale pendant deux ou trois ans pour enclencher un cercle vertueux”, le patron des patrons vient de s’en justifier sur son blog. Cette justification est intervenue après que sur l’antenne de RMC et de BFM TV, le président de la République a estimé que “l’on ne peut pas demander la baisse du Smic, voire sa suppression, et en même temps considérer qu’il n’y a pas de salaire maximum”.

Pierre Gattaz souligne tout d’abord que la plupart des chiffres, notamment sa rémunération, sont dans les rapports financiers annuels de Radiall qui sont publics et se trouvent en ligne.

Il a surtout rappelé que le groupe Radiall se porte bien : le chiffre d’affaires du groupe est passé de 159,8 M€ en 2009 à 235,1 M€ en 2013. Soit +47 % en 4 ans. Pour l’instant, la croissance continue puisque sur le premier trimestre 2014 du chiffre d’affaires du groupe a été de + 27,6 %. Le résultat opérationnel courant du groupe, en perte en 2009, a été multiplié par plus de 2 entre 2008 et 2013. Il est en croissance de 33,3 % en 2013.

“Une règle simple : quand on crée de la richesse, on la distribue. Quand on n’en crée pas, on n’en distribue pas”, explique-t-il. L’augmentation globale des salaires de Radiall en France a été de +3.3 % en 2013. L’intéressement perçu par les salariés en 2013 a été augmenté de 67% par rapport à 2012. Pour Radiall SA au titre de 2013 un intéressement global de 2 458 K€ va être versé aux salariés en 2014, contre 1 468 K€ versés en 2013 au titre de 2012. En 6 ans, l’intéressement a été multiplié par 6.

“Mon salaire a été augmenté de +3% au 1er janvier 2013 et a atteint donc 318 K€ en 2013. Par ailleurs, je perçois (comme d’autres cadres dirigeants de Radiall) un bonus indexé sur la croissance du résultat opérationnel courant. Ce bonus a atteint pour ma part 102 K€ en 2013. Au final, ma rémunération en 2013 s’élève donc à 420 K€, dont 102 k€ de variable”, explique-t-il.

C’est donc en tenant compte de ce bonus (variable) que l’augmentation salariale perçue par Pierre Gattaz atteint 29%.

En 2013, Radiall a embauché 127 personnes en France pour une création nette d’emplois de 24 CDI et 5 CDD, a-t-il également précisé.