En difficulté, l’Allemand Leoni doit céder sa division Solutions industrielles au Taïwanais BizLink

Le 04/10/2021 à 10:30 par Arnaud Pavlik

Leoni va conclure « un accord contraignant » avec le fournisseur international de solutions de câbles et de services de connectivité BizLink, sur la vente de Leoni Industrial Solutions. Rencontrant des difficultés financières, Leoni fabrique principalement pour l’industrie mondiale de l’automobile des câbles standard et/ou spéciaux ainsi que des systèmes de câblage faits sur mesure avec des composants connexes. Appartenant à sa division Wire & Cable Solutions, ces activités ont représenté un chiffre d’affaires de près de 430 millions d’euros en 2020, avec une valeur d’entreprise d’environ 450M€. L’Allemand espère ainsi améliorer sa liquidité suite à l’entrée de trésorerie attendue de plus de 300M€, après déduction notamment des dettes financières et des charges de retraite. Cette opération pourrait grandement améliorer la condition financière de Leoni : en 2019 et 2020, ses ventes avaient diminué de 4,8Md$ à 4,1Md$, tandis que ces mêmes années avaient vu le flux de trésorerie chuter de 308M€ à 69M€.
A l’issue de la vente, Leoni s’attend à un bénéfice d’environ 200M€, qui devrait être comptabilisé dans l’EBIT (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) publié du groupe. La clôture de la transaction est attendue début 2022 ; le conseil d’administration et le conseil de surveillance de Leoni AG ont d’ores et déjà approuvé la vente.
Fondé en 1996 et siégeant dans la Silicon Valley, le Taïwanais d’origine BizLink développe et fournit des composants, des faisceaux et des câbles aux industries comme l’informatique et l’électronique grand public, les véhicules automobiles, les appareils électriques, les équipements médicaux, l’industrie, les communications par fibre optique ou l’énergie solaire. Des équipes d’ingénierie et de service sont présentes en Amérique, en Europe et en Asie.