UMC œuvre pour une chaîne d’approvisionnement plus « verte »

Le 25/10/2021 à 11:00 par Christelle Eremian

A l’occasion de ses « Outstanding supplier awards », le fondeur taïwanais UMC en a profité pour faire un point sur sa politique environnementale.

UMC souhaite associer ses fournisseurs pour mettre en place une chaîne d’approvisionnement à faible émission de carbone. L’objectif est de réduire ces émissions de 20% d’ici 2030. Dans le même laps de temps, le fondeur veut également augmenter son utilisation des énergies renouvelables à hauteur de 20% de sa consommation électrique totale.

« En juin, UMC a été admise à l’initiative mondiale RE100 et est devenue la première fonderie à s’engager pour un bilan carbone net nul. Pour maximiser l’impact, j’aimerais appeler tous nos fournisseurs à travailler avec nous pour réduire les émissions de carbone de notre chaîne d’approvisionnement et pour tendre vers un avenir durable », a déclaré Louis Hsieh, vice-président associé des opérations d’UMC.

UMC avait déjà participé, avec 39 de ses fournisseurs, à l’initiative Triple R League entre 2017 et 2020. Ce projet avait permis de réduire l’équivalent de 409 000 tonnes de CO2.