Framatech organise un stage de robustification des cartes électroniques les 4 et 5 octobre

Le 16/09/2021 à 10:31 par Arnaud Pavlik

Framatech a élaboré un stage pratique en deux parties de robustification de cartes électroniques pour les environnements sévères les 4-5 octobre à Toulouse, animé par deux experts technologiques et industriels.

Un stage pratique mis en place par Framatech se tiendra les 4 et 5 octobre prochains à Toulouse. En deux parties, il concernera la robustification des cartes électroniques destinées à des environnements sévères pour des applications liées au militaire, aux télécommunications, à l’automobile, au transport, l’industrie, etc.

La première partie de ce stage (un jour) s’intéressera notamment à l’état de l’art de l’emploi de ce type de procédés, intégrant le choix des matériaux et la tenue des composants, la question de l’obsolescence et de la qualité des composants plastiques ou encore le déploiement d’un programme de production et de contrôle. Ce premier jour sera également consacré aux familles des matériaux de robustification, aux produits nettoyants, aux vernis de tropicalisation, aux résines d’encapsulation, aux solutions de dissipation thermique, etc.
Enfin, cette première partie traitera les différents procédés de robustification (vernissage, potting, trempage…), l’influence de la maîtrise du dépôt (opérations préliminaires, contraintes thermiques), ou encore les atouts et les inconvénients des différentes techniques.

La deuxième partie se déroule également sur une journée. Elle met en œuvre un projet de robustification d’après la caractérisation de l’environnement de la carte électronique, après l’analyse des contraintes telles que température, gaz, humidité, immersion, vibrations, esthétisme, etc. Elle parlera des différents choix de protections des types de résine, ainsi que des impacts sur le design des circuits imprimés et le choix des composants : positionnement, hauteur, câbles, implantation de potentiomètres, etc.
D’autre part, cette deuxième partie s’intéressera aux différents aspects de la mise en production et de ses moyens : manuels ou automatisés, moules, préparation des surfaces, et autres typologies de polymérisation.