L’Etat accorde une subvention de 800 K€ pour le projet de modernisation « Electro » d’Egide

Le 03/06/2021 à 9:52  

Afin d’appuyer sa mutation vers l’industrie 4.0, le groupe Egide a vu son projet « Electro » sélectionné dans le cadre du plan de relance des activités critiques et stratégiques par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. Pour son usine de Bollène, Egide bénéficiera d’un appui financier de 800000 euros et compte accentuer la diversification et la croissance de ses marchés.

Spécialiste de la fabrication de boîtiers hermétiques et de solutions de dissipation thermique pour composants électroniques sensibles, Egide est un des lauréats retenus en région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour bénéficier d’une aide de 800K€. Elle concernera son usine de Bollène et s’inscrit dans un projet de transformation global, avec le volet "Electro". Ce dernier cible les activités céramiques cofrittées (HTCC) et se décline en trois sous-projets.

Le premier prévoit la digitalisation et l’automatisation progressive des infrastructures de production de céramiques cofrittées. Il optimisera la productivité et la réduction des coûts de production ; l’objectif est de gagner des parts de marché sur les secteurs à plus fort volume que les clients industriels cherchent à relocaliser en Europe.

Les deux autres projets concerneront l’innovation et la création de procédés technologiques pour différencier l’offre de produits céramique HTCC du Français, souhaitant améliorer la capacité de miniaturisation et la répétabilité du process. Cela autorisera « le développement des technologies de nouvelle génération pour les applications de télécommunications et radiofréquences ».

D’autre part, Egide compte sur le développement d’un procédé de fabrication additive (impression 3D) visant des nouveaux produits pour les applications de dissipation thermique. Notons que cette dotation complète la récente attribution d’une première subvention de 336K€ liée au volet « Aéro » du projet global de modernisation.