L’UE et les États-Unis veulent rééquilibrer les chaînes d’approvisionnement mondiales des semi-conducteurs

Le 01/10/2021 à 9:30 par Christelle Eremian

Mercredi avait lieu à Pittsburgh le premier Conseil du commerce et de la technologie. L’UE et les États-Unis ont réaffirmé à cette occasion leur volonté de rééquilibrer les chaînes d’approvisionnement mondiales de puces. L’objectif étant d’améliorer la sécurité d’approvisionnement des deux puissances ainsi que leurs capacités respectives à concevoir et produire des semi-conducteurs.

Le partenariat se concentrera d’abord sur les problèmes de chaîne d’approvisionnement à court terme. Puis les groupes de travail se pencheront sur la coopération à propos des questions stratégiques de semi-conducteurs à moyen et long terme.

Autre point abordé : la transparence dans la chaîne d’approvisionnement pour identifier les goulets d’étranglement. « Dans le but d’identifier les goulets d’étranglement liés à l’offre et à la demande dans les différents segments de la chaîne d’approvisionnement des semi-conducteurs, nous avons l’intention de renforcer la coopération sur les mesures visant à faire progresser la transparence et la communication dans la chaîne d’approvisionnement des semi-conducteurs. À cette fin, nous avons l’intention d’engager avec nos parties prenantes respectives des discussions sur les mesures pertinentes ». Déjà la semaine dernière, Gina Raimondo, la secrétaire américaine au Commerce, avait tapé du poing sur la table et réclamé des informations détaillées aux industriels pour comprendre où se situaient les points de blocage.

Enfin, selon la déclaration commune, l’UE et les États-Unis souhaitent identifier ensemble les lacunes et les vulnérabilités, cartographier les capacités de la chaîne de valeur des semi-conducteurs et renforcer leurs écosystèmes nationaux par le biais d’une consultation avec les parties prenantes.