Pénurie de semi-conducteurs : la Maison Blanche demande des explications

Le 24/09/2021 à 10:02 par Christelle Eremian

« Il est temps d’être plus agressif » a déclaré hier Gina Raimondo, secrétaire américaine au Commerce à l’issue de la réunion avec les industries de semi-conducteurs. La Maison Blanche entend faire pression sur les industriels afin de connaître les causes exactes de cette pénurie. Elle a en outre réaffirmé que « l’industrie doit être à la tête de la résolution des goulets d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement qui se produisent en raison de la pénurie mondiale de puces ».

Ainsi, Gina Raimondo a formulé hier une « demande volontaire d’informations » sur la crise des puces dans un délai de 45 jours. Ceci permettrait d’améliorer la transparence de la chaîne d’approvisionnement et « d’obtenir des informations plus détaillées sur les goulets d’étranglement et, en fin de compte, de prévoir les problèmes avant qu’ils ne se produisent », a-t-elle déclaré à Reuters.
Elle a également prévenu que si les entreprises ne répondaient pas à la demande volontaire, le gouvernement n’hésiterait pas à utiliser d’autres moyens pour les contraindre à fournir ces informations. « J’espère que nous n’en arriverons pas là. Mais si nous devons le faire, nous le ferons ».

De leur côté, les industriels se disent prêts à coopérer. Cependant, certains s’inquiètent de la manière dont ces informations seront divulguées. Ils craignent que les mesures de transparence ne nécessitent la publication d’informations sur les prix qu’ils considèrent comme des secrets d’entreprise.