France 2030 : Automobile, aviation, semi-conducteurs… Le discours d’Emmanuel Macron a été riche en annonces

Le 13/10/2021 à 11:00 par Alicia Aloisi

Mardi 12 octobre, le Président français a dévoilé un plan d’investissement qui s’étale jusqu’à 2030 pour revitaliser l’industrie de l’Hexagone. Au programme, dix objectifs pour un total de 30 milliards d’euros d’investissement. A travers plusieurs d’entre eux, on retrouve une volonté de diminuer les émissions de CO2 avec notamment un volet sur l’énergie et sur la décarbonation de l’industrie.

Le secteur des transports n’a pas été oublié. Une enveloppe de 4Md€ lui est consacrée. L’un des objectifs est de produire, sur le territoire, 2 millions de voitures électrifiées en 2030. Dans le ciel aussi, il faut diminuer les émissions de gaz à effet de serre. « Nous allons aussi investir massivement pour permettre de déployer d’ici à 2030 le premier avion bas carbone », a annoncé le président de la République. Au-delà du ciel, Emmanuel Macron voit plus loin et souhaite « prendre part à la nouvelle aventure spatiale ».

Parmi les annonces, le président Français a affirmé que les semi-conducteurs étaient l’un des leviers pour sécuriser l’innovation. Il a précisé qu’il s’agissait du deuxième défi pour réussir « France 2030 ».

Rappelant que l’Europe ne produisait plus que 10% des semi-conducteurs au niveau mondial, il a déclaré vouloir sécuriser l’ensemble des composants sur la filière. « Nous devons avoir une stratégie européenne et française. Elle doit être européenne compte tenu des masses et de l’enjeu, mais il y a aussi de la concurrence intra-européenne. Donc nous devons assumer d’avoir une stratégie française », a-t-il détaillé.

Ainsi, Emmanuel Macron souhaite que la France double sa production électronique d’ici 2030.
Le président a estimé qu’il fallait produire davantage pour réduire notre dépendance, notamment vis-à-vis de l’Asie, et aller vers les technologies avancées. Pour cela, 6Md€ devraient être investis dans les composants physiques et électroniques.

Le Président a également évoqué les avancées en intelligence artificielle et les points stratégiques que sont la cybersécurité, le cloud et la quantique. Enfin, en santé, Emmanuel Macron veut « créer les dispositifs médicaux de demain en France ».