Le Japon alloue 5,2Md$ pour financer les fabricants de puces

Le 24/11/2021 à 11:09 par Christelle Eremian

Dans le cadre de son soutien aux usines de production de puces, le Japon va allouer 5,2Md$ de budget supplémentaire pour l’exercice 2021, selon le journal Nikkei Asia.
Le fondeur taïwanais TSMC devrait recevoir près de 3,5Md$ de subventions japonaises pour la construction d’une nouvelle installation à Kumamoto. Le reste de l’enveloppe sera consacré à la création d’autres usines. Les projets envisagés sont notamment ceux de Micron Technology et Kioxia.

Ce fonds de 5,2Md$ couvrirait les subventions sur plusieurs années. L’une des conditions requises pour en bénéficier est d’augmenter la production en cas de pénurie d’approvisionnement.

Mais le pays ne compte pas en rester là. Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a récemment déclaré à Nikkei Asia : « Bien que TSMC soit un sujet brûlant, je pense qu’il est important de prendre des mesures pour développer diverses possibilités dans le secteur privé, comme par exemple attirer les fabricants américains de semi-conducteurs ».

De son côté, pour le ministère japonais de l’industrie, « garantir un approvisionnement stable en semi-conducteurs avancés est la question de sécurité la plus importante ».