Qualcomm prêt à travailler avec des fonderies en Europe

Le 08/09/2021 à 20:21 par Christelle Eremian

De passage au salon automobile de Munich, le P.-D.G. de Qualcomm, Cristiano Amon, s’est dit ouvert à la collaboration avec des fonderies partenaires en Europe.

Le fournisseur de puces Qualcomm travaillerait avec des fonderies européennes si les incitations visant à stimuler la production de puces automobiles sur le continent «  attirent les bons partenaires  », selon son CEO Cristiano Amon. Actuellement, l’idée d’une fonderie européenne pour les technologies avancées, portée par Thierry Breton, suit son cours.
«  Un dialogue très constructif est en cours, par le gouvernement français, les instances européennes, je pense qu’ils ont intérêt à attirer les fonderies en Europe  », a déclaré le dirigeant de Qualcomm. Et d’ajouter : «  Si cela se produit avec la technologie de pointe en matière de processus de fabrication, Qualcomm sera certainement intéressé par l’utilisation de ces fonderies  ».