Ursula von der Leyen insiste sur la souveraineté de l’Europe

Le 16/09/2021 à 9:46 par Alicia Aloisi

Mercredi 15 septembre, la présidente de la Commission européenne a fait un discours sur « l’état de l’Union européenne ». Elle a ainsi fixé l’agenda de l’Europe pour les mois à venir. Une priorité pour elle : renforcer l’autonomie. « Le numérique est l’enjeu décisif », a déclaré Ursula von der Leyen. A ce titre, les dépenses du volet numérique de NextGenerationEU, le plan de relance européen, dépasseront l’objectif initial de 20%. « Sans puces, pas de numérique ! » a-t-elle asséné. Ainsi, elle renouvelle les engagements de l’Europe pour relocaliser la production de semi-conducteurs afin de « sécuriser nos approvisionnements et nous permettre de développer de nouveaux marchés pour des technologies européennes novatrices. » Elle a aussi annoncé un projet de législation européenne dans ce but : le European Chips Act.

La présidente de la Commission européenne a aussi insisté sur la politique de défense européenne, à la fois grâce à des technologies classiques mais aussi pour se défendre des cyberattaques. Un sommet européen sera consacré à la défense au premier semestre 2022.

Le discours d’Ursula von der Leyen impliquait en outre des annonces sur l’environnement et la reprise économique. Aujourd’hui, l’Europe donne 25 milliards de dollars par an pour financer l’action climatique des pays les plus vulnérables. Ursula von der Leyen a décidé d’y ajouter 4 milliards par an jusqu’en 2027.