Fabrication de semi-conducteurs : l’UE est prête à engager des fonds importants

Le 21/05/2021 à 7:25 par Christelle Eremian
Virginia Mayo/Pool Reuters

Thierry Breton a déclaré hier que l’Union Européenne était prête à engager des fonds importants pour développer la fabrication européenne de semi-conducteurs et soutenir sa chaîne d’approvisionnement.

A l’image de l’Asie ou des États-Unis, l’UE veut apporter son soutien à la filière européenne de production de puces. Le financement envisagé pourrait provenir de plusieurs programmes de l’UE y compris celui sur le coronavirus de 800Md€, dont 20% sont consacrés à la transition numérique.

Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, a également fixé la feuille de route concernant la production de semi-conducteurs. Il a estimé que l’Europe devrait accroître, dans un premier temps, sa capacité de production de puces de niveau intermédiaire. Selon lui, cet objectif devra être atteint avant de viser un doublement de la part européenne dans la production mondiale de semi-conducteurs à 20% d’ici 2030. En gardant la même échéance, l’Europe souhaite également produire des puces en technologie 2nm.